In order to give you a better service Airbus uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies I agree

15 November 2019
15. November 2019 Space

Airbus teste l’aptitude opérationnelle du satellite océanographique Sentinel-6A

Airbus space engineers are currently testing the Copernicus Sentinel-6A satellite at the Space Test Centre of Industrieanlagen-Betriebsgesellschaft mbH (IABG) in Ottobrunn - near Munich - to prove its readiness for space.

La campagne d’essais bat son plein en vue du lancement prévu en novembre 2020

 

Munich, le 15 novembre 2019 – Les ingénieurs de la branche spatiale d’Airbus testent actuellement le satellite Sentinel-6A du programme Copernicus dans le centre d’essais spatiaux de la société IABG (Industrieanlagen-Betriebsgesellschaft mbH) à Ottobrunn, près de Munich, afin de démontrer son aptitude au vol orbital. Au cours de cette campagne d’essais qui s’étendra jusqu’au printemps 2020, l’équipe Airbus vérifiera que le satellite est capable de résister aux conditions difficiles du lancement et à l’environnement spatial.

« Copernicus Sentinel-6 » est une mission d’altimétrie océanographique opérationnelle qui mesurera constamment la topographie des océans pendant la prochaine décennie. Sentinel-6 est équipé d’un radar altimètre qui fournira des observations fréquentes et ultra précises sur la hauteur des océans. Ces informations sont indispensables à la surveillance continue de l’évolution du niveau de la mer, indicateur important du changement climatique et élément essentiel de l’océanographie opérationnelle. Couvrant jusqu’à 95 % de la surface des océans libres de glace tous les dix jours, Sentinel-6 fournira des informations cruciales sur les courants océaniques, la vitesse du vent et la hauteur des vagues, afin d’améliorer la sécurité maritime.

Les données recueillies permettront aux gouvernements et institutions d’établir des plans de protection efficaces pour les régions côtières. Elles seront particulièrement précieuses pour les agences de gestion des catastrophes naturelles et les autorités chargées de l’urbanisme, de la sécurisation des bâtiments ou de la certification des digues.

Le niveau des océans augmente actuellement de 3,3 millimètres par an en moyenne en raison du réchauffement climatique, ce qui pourrait, à terme, avoir des conséquences dramatiques pour les pays à forte démographie littorale.

Deux satellites Sentinel-6 dédiés à Copernicus, programme européen pour l’environnement et la sécurité, ont été développés sous la maîtrise d’œuvre industrielle d’Airbus. Si les satellites Sentinel-6 font partie de la série de missions Copernicus de l’Union européenne, ils sont aussi réalisés dans le cadre d’une coopération internationale impliquant l’ESA, la NASA, la NOAA et Eumetsat, les agences spatiales et météorologiques européennes et américaines.

Chaque satellite pèse environ 1,5 tonne. Dès novembre 2020, Sentinel-6A sera le premier des deux satellites Sentinel-6 à perpétuer les mesures de la surface des océans entamées en 1992. Sentinel-6B suivra en 2025. Sentinel-6 profite de l’héritage de la famille de satellites Jason qui mesure la topographie des océans, ainsi que des missions de l’ESA CryoSat-2 et Sentinel-2, et GRACE, toutes trois réalisées sous la maîtrise d’œuvre d’Airbus.

 

@AirbusSpace @esa_eo @CopernicusEU #Sentinel6 #EUSpace

Your Contact

Guilhem Boltz

External Communications - Airbus Space Systems France

Airbus delivers its first U.S.-assembled A220 from Mobile, Alabama

en

SPAINSAT NG programme successfully passes Preliminary Design Review (PDR)

en

European Border and Coast Guard Agency (Frontex) selects Airbus and its partner IAI for Maritime Aerial Surveillance with Remotely Piloted Aircraft Systems (RPAS)

en
Back to top