Airbus uses cookies (including from third parties) to offer useful features and measure performance to improve you browsing experience, providing visitors with the best possible experience when using the website. By clicking “Accept”, you agree to the use of cookies. For further information, please refer to our cookies policy. Accept

16 July 2018
16. July 2018 Defence

Airbus inaugure le premier site de production en série du pseudolite à haute altitude Zephyr

  • Inauguration d’un nouveau site de production, construction de nouveaux appareils
  • Le nouveau Zephyr effectue actuellement son vol inaugural

 

Farnborough, le 16 juillet 2018 – Airbus Defence and Space a présenté ce matin au salon aéronautique de Farnborough son nouveau pseudolite à haute altitude Zephyr S. Il s’agit du premier appareil de série du programme Zephyr, les précédents exemplaires étant des prototypes de développement.

 

Zephyr est le premier drone stratosphérique solaire-électrique au monde. Fonctionnant exclusivement à l’énergie solaire, il capte les rayons du soleil et évolue au-dessus des intempéries et du trafic aérien conventionnel, comblant ainsi certaines lacunes capacitaires et complétant les satellites, les drones et les avions, tout en fournissant des services locaux, économiques et continus, comparables à ceux des satellites.

 

L’inauguration du site de production, baptisé en l’honneur du regretté Chris Kelleher, l’inventeur du Zephyr, témoigne de l’attention portée par Airbus au programme. L’usine Kelleher abrite la première chaîne de production en série de pseudolites à haute altitude (HAPS) au monde.

 

« Cette journée constitue un jalon majeur pour le programme Zephyr. Le site de production, qui abrite le pseudolite à haute altitude de référence mondiale, sera également une installation de démonstration reliée à nos bases aériennes opérationnelles à travers le monde. Le Zephyr S a manifestement plusieurs années d’avance sur les autres systèmes comparables et je suis extrêmement fier de l’équipe Airbus pour cette réussite inégalée. Nous entrons aujourd’hui dans une nouvelle ère du vol stratosphérique », a déclaré Dirk Hoke, CEO d’Airbus Defence and Space.

 

Cette nouvelle étape du programme intervient alors que le Zephyr effectue actuellement son vol inaugural en Arizona, aux États-Unis, qu’il a rejoints il y a quelques jours. Ce vol, qui bénéficie du soutien des gouvernements britannique et américain, reflète l’engagement du ministère britannique de la Défense en faveur de cet appareil innovant et potentiellement révolutionnaire, dont il est le premier client.

 

Le vol inaugural du Zephyr S vise à démontrer les capacités de l’appareil. La date d’atterrissage sera confirmée dès que les objectifs techniques auront été atteints. Jusqu’ici, le Zephyr a enregistré près de 1,000 heures de vol.

 

« Je tiens avant tout à remercier l’entité Defence Equipment & Support, le service d’achat du ministère britannique de la Défense, pour le soutien continu apporté au programme », a déclaré Sophie Thomas, responsable du programme Zephyr d’Airbus. « Zephyr offrira de nouvelles capacités de détection, d’identification et de connexion à nos clients aussi bien militaires que commerciaux. Il permettra de révolutionner la gestion des catastrophes et de mieux contrôler la propagation des feux de forêt ou les déversements d’hydrocarbures. Il assurera une surveillance constante, suivra l’évolution environnementale de la planète et permettra aux régions du monde les plus isolées de communiquer. »

 

À l’avenir, Airbus exploitera le Zephyr S à partir de son nouveau site opérationnel, sur la base aérienne de Wyndham, en Australie-Occidentale. Ce site a été sélectionné pour les premières opérations de lancement et de récupération du drone Zephyr en raison de son espace aérien en grande partie non ségrégué et de ses conditions météorologiques fiables. Il sera opérationnel à partir de septembre 2018.

 

Suivez le vol inaugural du Zephyr d’Airbus : des informations quotidiennes sur ce nouveau vol seront communiquées tous les après-midis durant le salon aéronautique de Farnborough, en direct du chalet Airbus, ainsi que  

  • sur twitter :@Airbusdefence
  • sur Instagram @Airbus_defence
  • ou sous le hashtag #stratospheric

 

A propos du programme Zephyr

Le Zephyr a pour vocation première de fournir, grâce à un aéronef réutilisable alimenté à l'énergie solaire, une persistance locale à un coût abordable destinée à un vaste éventail d’applications, telles que la surveillance et les services maritimes, le contrôle des frontières, les communications, la détection et la surveillance des incendies de forêt ou la navigation. Ultra léger et conçu pour voler dans la stratosphère à une altitude moyenne de 70 000 ft/21 km, le Zephyr présente une envergure de 25 mètres pour une masse inférieure à 75 kg. Il évolue au-dessus des intempéries (nuages et jet-streams) et du trafic aérien classique, offrant ainsi une couverture locale et régionale.

 

Parfaitement apte à répondre aux besoins de « persistance locale » (ISR/renseignement, surveillance et reconnaissance), le Zephyr est capable de se concentrer sur une zone d’intérêt spécifique (d’une superficie de plusieurs centaines de kilomètres, le cas échéant), tout en fournissant des communications pseudo-satellitaires et des services d’observation de la Terre (avec une meilleure granularité) sur de longues périodes et sans interruption. Ni avion, ni satellite, le Zephyr associe certaines de leurs caractéristiques. Il a la persistance d’un satellite et la flexibilité d’un drone. Le seul avion de ligne qui ait évolué à cette altitude est le Concorde, et seuls les célèbres avions militaires U2 et SR-71 Blackbird étaient capables d’opérer à des niveaux comparables. Le Zephyr a établi plusieurs records mondiaux, dont celui du plus long vol sans ravitaillement (plus de deux semaines, 14 jours, près de 340 heures, soit dix fois plus longtemps que tout autre appareil au monde), ainsi qu’un record d’altitude (70 740 pieds, soit plus de 21 kilomètres).

 

A propos d’Airbus

Airbus est un leader mondial de l’aéronautique, de l’espace et des services associés. En 2017, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 59 milliards d’euros sous IFRS 15 avec un effectif d’environ 129 000 personnes. Airbus propose la famille d’avions de ligne la plus complète qui soit, de 100 à plus de 600 sièges. Airbus est, en outre, le leader européen dans le domaine des avions de mission, de ravitaillement en vol, de combat, et de transport. Par ailleurs, l’entreprise est également un leader de l’industrie spatiale. Enfin, dans le domaine des hélicoptères, Airbus propose les solutions civiles et militaires les plus performantes au monde.

Your Contact

Alain Dupiech

External Communications - Airbus Defence

Airbus wins its first Syracuse IV ground segment programme contract

en

Airbus publishes agenda for 2021 Annual General Meeting

en

The Coalition for the Energy of the Future unveils its first seven concrete actions and welcomes three new members

en
Back to top