Airbus uses cookies (including from third parties) to offer useful features and measure performance to improve you browsing experience, providing visitors with the best possible experience when using the website. By clicking “Accept”, you agree to the use of cookies. For further information, please refer to our cookies policy. Accept

30 August 2018
30. August 2018 Space

Le satellite «océanique» Sentinel-6A prend forme

Sentinel-6, built by Airbus (Friedrichshafen/Germany) will provide high accuracy altimetry for measuring global sea-surface height, primarily for operational oceanography and for climate studies. It is a cooperative mission developed in partnership between Europe (EU, ESA and EUMETSAT) and the U.S. (NOAA and NASA). It is planned for launch in 2020.
  • Le niveau de la mer est un indicateur clé du changement climatique
  • Ce satellite du programme Copernicus devrait être lancé en 2020

            

#Copernicus #Sentinel-6

 

Friedrichshafen, 30/08/2018 - L’intégration de Sentinel-6A, le premier des deux satellites qui continueront de mesurer les niveaux de la mer à partir de 2020, vient de franchir un nouveau jalon et sa phase critique : le couplage du module de propulsion avec la nacelle du satellite dans les locaux d’Airbus.

Au cours de cette opération délicate, les spécialistes d’Airbus ont hissé la plateforme du satellite d’environ 5 m de haut avec une précision millimétrique au-dessus du module de propulsion. Les deux modules ont ensuite été accouplés et assemblés. Le module de propulsion, qui comprend les moteurs, les systèmes de commande et un réservoir d’ergol de 240 litres doté d’un système innovant de gestion du carburant, a auparavant fait l’objet d’une recette technique. En effet, l’accès à ce sous-système vital n’est plus possible après son intégration. Ce dernier sera ensuite mis sous tension pour la conduite des tests systèmes.

Les deux satellites Sentinel-6 destinés au programme pour l’environnement et la sécurité Copernicus de la Commission Européenne et l’Agence Spatiale Européenne (ESA) sont actuellement développés sous la maîtrise d’œuvre industrielle d’Airbus. Chacun pèse environ 1,5 tonne. À compter de novembre 2020, Sentinel-6A sera le premier à poursuivre les mesures de la surface des océans entamées en 1992. Sentinel-6B prendra ensuite le relais en 2025.

Sentinel-6 est une mission qui fournira des mesures de haute précision sur la topographie de la surface des océans. Le satellite évaluera la distance qui le sépare de la surface de l’océan avec une précision de quelques centimètres et, durant les sept années de sa mission, utilisera les données recueillies pour cartographier l’ensemble de la topographie, à raison d’un cycle de revisite de dix jours. Un tel degré de précision dans l’observation des variations de hauteur de la surface des océans permettra de fournir des informations sur le niveau des mers, la vitesse et la direction des courants, ainsi que le stockage de chaleur dans l’océan. Ces mesures sont indispensables pour modéliser les océans et anticiper les montées des eaux.

Ces données permettront aux gouvernements et institutions d’établir des plans de protection efficaces pour les régions côtières. Elles seront particulièrement précieuses pour les agences de gestion des catastrophes naturelles et les autorités chargées de l’urbanisme, de la sécurisation des bâtiments ou de la certification des digues.

Le niveau des océans augmente actuellement de trois millimètres par an en moyenne en raison du réchauffement climatique, ce qui pourrait, à terme, avoir des conséquences dramatiques pour les pays à forte démographie littorale.

 

***

 

A propos d’Airbus

Airbus est un leader mondial de l’aéronautique, de l’espace et des services associés. En 2017, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 59 milliards d’euros sous IFRS 15 avec un effectif d’environ 129 000 personnes. Airbus propose la famille d’avions de ligne la plus complète qui soit, de 100 à plus de 600 sièges. Airbus est, en outre, le leader européen dans le domaine des avions de mission, de ravitaillement en vol, de combat, et de transport. Par ailleurs, l’entreprise est également un leader de l’industrie spatiale. Enfin, dans le domaine des hélicoptères, Airbus propose les solutions civiles et militaires les plus performantes au monde.

Your Contact

Guilhem Boltz

External Communications - Airbus Space Systems France

Airbus prepares for a strong presence at ‘Aero India 2021’

en

Skynet 6A successfully passes Preliminary Design Review

en

All Nippon Helicopter’s H160 completes first flight

en
Back to top