In order to give you a better service Airbus uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies I agree

Search
Newsroom
Search
Newsroom
11 October 2017
Space

Le satellite tout électrique EUTELSAT 172B conçu par Airbus atteint l’orbite géostationnaire en un temps record

EUTELSAT 172B, the first European satellite to demonstrate electric propulsion for orbit raising
Eutelsat 172B 004      
Eutelsat 172B 001      
All-ElectricPropulsion-Satellites-FR-Copyright-Airbus2017      

Le satellite de télécommunication a effectué la première mise à poste par propulsion électrique d’un satellite à haute capacité 4 mois seulement après son lancement en juin dernier, une première mondiale

Paris/Toulouse, 11/10/2017 – Le satellite EUTELSAT 172B conçu par Airbus pour le compte d’Eutelsat, l’un des plus grands opérateurs de satellites au monde, a atteint l’orbite géostationnaire, battant le record de vitesse de la mise à poste d’un satellite par propulsion électrique (EOR – Electric Orbit Raising).

EUTELSAT 172B a été lancé depuis Kourou, en Guyane française, par Ariane 5, le 1er juin 2017. Le centre de contrôle d’Airbus à Toulouse a pris en charge les premières opérations, l’initialisation, le déploiement du panneau solaire et des bras de propulsion électrique, ainsi que les essais initiaux effectués avant le commencement de la mise à poste électrique le 8 juin. Au cours de la phase de quatre mois qui a suivi, les propulseurs électriques ont poussé le satellite en douceur et avec efficacité vers son orbite cible, consommant presque six fois moins de masse de carburant qu’un satellite à propulsion chimique.

Une fois les essais en orbite de sa charge utile effectués et son transfert vers l’orbite opérationnelle réalisé par les ingénieurs d’Eutelsat, le satellite devrait fournir dès le mois de novembre des services améliorés de télécommunication, de connectivité en vol et de télédiffusion dans la région Asie-Pacifique. Sa durée de vie devrait dépasser 15 ans grâce à la propulsion électrique utilisée pour sa mise et son maintien à poste.

« Nous sommes la première entreprise à utiliser la propulsion tout-électrique pour des satellites de cette dimension et de cette capacité, ce qui permet de réduire leurs coûts de lancement. Par ailleurs, la conception du système, la stratégie d’exploitation et la technologie plasmique à effet Hall utilisées nous ont permis de réaliser la mise à poste électrique la plus rapide jamais effectuée depuis l’orbite de transfert vers l’orbite géostationnaire. Ceci permettra à Eutelsat de mettre leur satellite électrique en service en un temps record », a déclaré Nicolas Chamussy, Directeur de Space Systems au sein d’Airbus.

Yohann Leroy, Directeur technique d’Eutelsat, a déclaré : « EUTELSAT 172B confirme la pertinence de notre stratégie vis-à-vis de la propulsion électrique, avec laquelle nous avons été précurseurs, en nous permettant d’optimiser nos investissements. En combinant propulsion électrique, haute capacité, des bras robotisés et l’utilisation de techniques d'impression en 3D, ce nouveau satellite reflète la capacité de l'Europe à pousser l'innovation, pour accroître la compétitivité de notre activité. Prévue pour le mois prochain, la mise en service d’EUTELSAT 172B se rapproche : nos clients de la région Asie-Pacifique pourront bientôt commencer à tirer parti de ce satellite. »

EUTELSAT 172B dispose d’une puissance électrique de 13 kW pour une masse au lancement de seulement 3 550 kg, grâce à la dernière version EOR de la plateforme ultra-fiable Eurostar E3000 d’Airbus.

Le succès et le record de la mise en orbite électrique sont dus à deux innovations d’Airbus :

- Deux bras robotiques déployables qui orientent les micropropulseurs électriques et contrôlent la direction de la poussée et l’attitude durant les différentes phases de la mission.

- Le vaste réseau mondial de stations sol WALIS (Wide Angle Localisation Integrated System) développé par Airbus a permis aux ingénieurs de commander les opérations de mise en orbite jusqu’à ce que le satellite atteigne sa position sur l’orbite géostationnaire.

Le développement des satellites tout-électriques Eurostar d’Airbus est soutenu par l’ESA et les agences spatiales des États européens, notamment le CNES en France, dans le cadre du Plan d’Investissements d’Avenir, et l’agence spatiale britannique.

Avis aux rédacteurs : vous pouvez télécharger photos, vidéos, animations, infographies et interviews sur notre espace de diffusion à l’adresse :

http://www.airbus.com/newsroom/search.video.html?q=eutelsat&lang=en#media-video-video-all-1

http://www.airbus.com/newsroom/search.image.html?q=eutelsat&lang=en#media-image-image-all-1

http://www.airbus.com/newsroom/search.image.html?q=eutelsat&lang=en#media-image-image-all-4

***

A propos d’Airbus

Airbus est un leader mondial de l’aéronautique, de l’espace et des services associés. En 2016, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 67 milliards d’euros avec un effectif d’environ 134 000 personnes. Airbus propose la famille d’avions de ligne la plus complète qui soit, comprenant de 100 à plus de 600 places. Airbus est également le leader européen dans le domaine des avions de ravitaillement en vol, de combat, de transport et tactiques. Par ailleurs, l’entreprise est également un leader de l’industrie spatiale. Enfin, dans le domaine des hélicoptères, Airbus propose les solutions civiles et militaires les plus performantes du marché mondial.

Your contact

Guilhem Boltz

Media Relations Space Systems and Focal Point France

Singapore Airlines selects Airbus for A380 retrofit programme

en

Airbus selects Shenzhen for its China Innovation Centre

en

Hawaiian Airlines becomes new operator of the A321neo

en
Back to top