In order to give you a better service Airbus uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies I agree

Search
Newsroom
L’antenne radar JUICE a suivi sa campagne d’essais en hélicoptère
26 September 2017 Space

L’antenne radar JUICE a suivi sa campagne d’essais en hélicoptère

Airbus Juice      
Airbus Juice      
Juice      

37/177

Le radar RIME sera le premier instrument à observer la surface des lunes de

Jupiter : Europe, Ganymède et Callisto

Friedrichshafen, 26/09/2017 - JUICE, la mission d’exploration des lunes glacées de Jupiter

de l’Agence spatiale européenne et pilotée par Airbus, a déjà pris de l’altitude, pour la

première fois, à l’occasion des essais de l’instrument radar RIME (RIME - Radar for Icy

Moons Exploration), fixé sous un hélicoptère.

L’antenne de 16,6 mètres du radar RIME a été testée dans plusieurs configurations au cours

d’une campagne d’essais de deux jours réalisée sur un terrain d’aviation situé à 30 km au

nord-ouest du site d'Airbus à Friedrichshafen, en Allemagne. D’une masse de 5,5 tonnes, la

sonde JUICE (JUpiter ICy moons Explorer) débutera juin 2022 son voyage de près de 600

millions de kilomètres en direction de Jupiter, qu’elle devrait atteindre fin 2029.

JUICE évoluera pendant trois ans et demi autour de la planète géante, pour explorer sa

turbulente atmosphère, son énorme magnétosphère et ses fins anneaux sombres, et pour

étudier ses trois principales lunes glacées : Europe, Ganymède et Callisto. L’objectif consiste

à déterminer s’il existe sous ces croûtes de glace des océans liquides susceptibles d’abriter

des composants organiques, voire de la vie.

Une fois dans le champ gravitationnel de Jupiter, la sonde réalisera pendant deux ans et

demi près de 30 survols d’observation de ces trois lunes, examinant, entre autres, la gravité

et les interactions magnétiques. Elle passera la dernière année en orbite autour de

Ganymède pour étudier ce satellite avec plus de précision.

La sonde embarquera 10 instruments de pointe, dont des caméras, des spectromètres, un

radar pénétrant la glace, un altimètre, des expériences radio-scientifiques et des capteurs

visant à étudier les champs magnétiques et les particules chargées du système jovien.

Optimisé pour scruter les lunes glacées galiléennes jusqu’à une profondeur de 9 km, le radar

sondeur RIME fournira des images d’une résolution d’environ 1 km x 10 km et de 50 m en

profondeur. Il fonctionnera avec une fréquence centrale de 9 MHz et utilisera une antenne

dipolaire de 16 m. Les perches en matériau composite (PRFC) de l’antenne ont un diamètre

de 4 cm pour une masse d’environ 1300 g.

Le radar de nadir émet des ondes radio qui traversent le sous-sol où elles réagissent aux

couches et aux structures aux constantes diélectriques différentes. Les faisceaux réfléchis

sont détectés à bord de la sonde par la même antenne et sont utilisés pour créer une image

en profondeur (radargramme) du sous-sol. RIME est unique puisqu‘il s’agit du premier instrument capable d’effectuer des mesures directes du sous-sol à être déployé vers Jupiter

et les confins du système solaire.

Les essais du radar RIME ont permis aux ingénieurs d’Airbus de vérifier les résultats des

simulations informatiques et de mesurer la performance radio de l’antenne, dans les mêmes

conditions que si elle était installée sur la sonde. Ces performances radio sont fortement

affectées électromagnétiquement par le couplage avec la surface de la sonde et doivent être

mesurées afin de calibrer l’antenne.

En raison de la plage de fréquence requise, ces essais doivent être réalisés en plein air et

sont tributaires des perturbations externes, des réflexions électromagnétiques et des

conditions climatiques générales. La sonde ne pouvant être transportée à l’extérieur,

l’antenne a été fixée sur une maquette de 3 m x 2 m x 2 m spécialement construite à cet

effet. Pour minimiser les perturbations liées au couplage, l’antenne peut être pivotée

verticalement. La maquette était suspendue à une corde en polyéthylène d’environ 120 m en

dessous d’un hélicoptère évoluant à 320 m au-dessus du sol. Tous les équipements d’essai

ont été intégrés à la maquette et commandés à distance depuis le sol.

Les fragiles perches d’antenne, conçues pour la micro-gravité spatiale, ont été « durcies »

avec des tubes en fibres de verre pour leur permettre de résister aux tests et les protéger

contre la force du vent.

Airbus est le maître d’oeuvre du satellite JUICE, et s’appuiera sur l’expertise développée sur

ses sites de Toulouse (France), Friedrichshafen (Allemagne), Stevenage (Royaume-Uni) et

Madrid (Espagne). L’entreprise a détaché près de 150 ingénieurs spatiaux pour la mission

JUICE et coordonne un consortium de plus de 60 entreprises.

Lien vers les photos Juice :

http://bit.ly/2xHC0do

Lien vers les vidéos Juice:

http://bit.ly/2fw1ALO

A propos d’Airbus

Airbus est un leader mondial de l’aéronautique, de l’espace et des services associés. En 2016, le groupe a

réalisé un chiffre d’affaires de 67 milliards d’euros avec un effectif d’environ 134 000 personnes. Airbus propose

la famille d’avions de ligne la plus complète qui soit, comprenant de 100 à plus de 600 places. Airbus est

également le leader européen dans le domaine des avions de ravitaillement en vol, de combat, de transport et

tactiques. Par ailleurs, l’entreprise est également un leader de l’industrie spatiale. Enfin, dans le domaine des

hélicoptères, Airbus propose les solutions civiles et militaires les plus performantes du marché mondial.

your contact

Guilhem Boltz

Media Relations Space Systems and Focal Point France

Airbus selects Shenzhen for its China Innovation Centre

en

Hawaiian Airlines becomes new operator of the A321neo

en

Airbus Foundation launches The Little Engineers programme in India to inspire young minds

en
Back to top