In order to give you a better service Airbus uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies I agree

Search
Newsroom
Search
Newsroom
07 February 2008
Commercial Aircraft

Airbus prévoit une demande de quelque 24 300 appareils au cours des 20 prochaines années

A350XWB RR AIRBUS V22 300dpi
  Selon ses dernières prévisions globales de marché (Global Market Forecast), Airbus prévoit une demande de quelque 24 300 avions passagers et avions cargos neufs, d?une valeur de 2 800 milliards de dollars, d?ici à 2026. Ce chiffre représente la livraison annuelle moyenne de quelque 1 215 appareils, une augmentation par rapport aux 1 130 livraisons par an en moyenne des prévisions précédentes. Cette demande entraînera un besoin en avions de ligne dotés d?une consommation de carburant inférieure et plus éco-efficients, pour répondre à la croissance du trafic, ainsi qu?un besoin de remplacement d?appareils d?ancienne génération moins respectueux de l?environnement. D?ici à 2026, la consommation de la flotte mondiale moyenne s?élèvera à trois litres aux 100 kilomètres par passager, une consommation d?ores et déjà affichée aujourd'hui par l?A380. Airbus prévoit une augmentation du trafic passager de 4,9 pour cent par an en moyenne. Celui-ci devrait ainsi quasiment tripler au cours des 20 prochaines années et ne pas être impacté par les effets cycliques de l?industrie. Une partie de cette augmentation de trafic prévue proviendra de coefficients de remplissage plus élevés, de l?utilisation d?appareils de plus grande capacité, plus rentables, et de l?augmentation des fréquences. Parallèlement, les flottes d?avions de 100 sièges et plus vont plus que doubler dans le monde, passant de 13 300 aujourd'hui à quelque 28 550 en 2026. Cette augmentation, ainsi que le remplacement prévu de près de 8 150 appareils d?ancienne génération, entraînera un besoin total de près de 23 400 avions passagers neufs, d?une valeur de 2 600 milliards de dollars.  Le trafic de fret devrait connaître une croissance encore plus rapide, avec une augmentation annuelle du nombre de tonnes/kilomètre transportées de 5,8 pour cent par an. Avec le renouvellement des flottes, cette augmentation nécessitera quelque 3 800 livraisons d?avions cargos. Près de 900 de ces appareils, d?une valeur de 200 milliards de dollars, seront des avions cargos neufs.  ?Le transport aérien est assurément une industrie en pleine croissance, qui contribue au développement économique et génère des richesses dans le monde entier?, a déclaré John Leahy, Chief Operating Officer Customers d?Airbus. ?Nous nous engageons à devenir un acteur majeur en vue de rendre cette industrie éco-efficiente, en produisant les avions dotés de la technologie la plus avancée, avec une approche globale sur l?ensemble du cycle de vie des avions.? La plus grande demande en avions passagers proviendra de la région Asie-Pacifique, qui constituera 31 pour cent de la demande totale d?appareils dans le monde, suivie de l?Amérique du Nord (27 pour cent) et l?Europe (24 pour cent). Cette demande en trafic passagers proviendra également des marchés émergents. La Chine et l?Inde resteront les principaux marchés, et Airbus prévoit qu?une trentaine d?économies émergentes supplémentaires, dont l?Argentine, le Brésil, l?Afrique du Sud et le Vietnam, avec une population de près de trois milliards de personnes, deviendront des acteurs majeurs d?ici à 2026. Airbus prévoit que les populations et le nombre de mégalopoles dans le monde continueront de croître, entraînant inévitablement une concentration encore plus importante de la demande. Cette tendance créera également des encombrements supplémentaires. Pour résoudre ce problème de croissance, il faudra exploiter des avions de plus grande capacité dans toutes les catégories. Fin 2006, 77 pour cent de l?ensemble du trafic passagers long-courrier était réalisé à partir des 32 principales plaques tournantes, sur des vols reliant ces grandes métropoles.  Une demande croissante en transport aérien, des contraintes d?infrastructures et environ­nementales toujours plus strictes, une concurrence tarifaire et un besoin de se différencier en proposant un confort supérieur sont autant de facteurs qui joueront un rôle déterminant. Dans ce contexte, Airbus évalue la demande en appareils de très grande capacité de plus de 400 passagers, tels que l?A380, à 1 700 exemplaires. Cette demande est estimée à 527 milliards de dollars, soit 19 pour cent de la valeur totale des livraisons d?avions passagers et cargos, ou sept pour cent en nombre d?avions. Près de 1 300 de ces appareils seront des avions passagers, soit 16 pour cent du marché passagers en valeur, et les 400 avions restants seront des avions cargos pouvant transporter plus de 120 tonnes de charge marchande. D?ici à 2026, près des deux tiers de l?ensemble des appareils de très grande capacité desserviront les 32 mégalopoles actuelles. L?Asie-Pacifique sera la région dominante, avec un besoin de plus de 700 avions passagers de très grande capacité, soit 56 pour cent de la demande mondiale. 12 des vingt grands aéroports desservis par les appareils de très grande capacité seront situés dans cette région.  La demande en bi-couloirs de 250 à 400 sièges va continuer à croître fortement, avec quelque 6 000 avions passagers et cargos neufs, d?une valeur de quelque 1 162 milliards de dollars, soit environ 41 pour cent de la valeur totale de l?ensemble des avions passagers à livrer au cours des 20 prochaines années, ou 25 pour cent en nombre d?avions. La demande en appareils de 250 à 300 sièges ou petits bi-couloirs s?élèvera à plus de 4 000 appareils neufs. 2 000 bi-couloirs supplémentaires de capacité intermédiaire seront nécessaires dans la catégorie des 350 à 400 sièges. A ce jour, ce segment est bien couvert par la famille A330/A340 : de l?A330-200 à l?A340-600 pouvant accueillir 250 et 380 passagers respective­ment. Dès 2013, la famille A350XWB couvrira l?ensemble des besoins du marché des bi-couloirs.  Plus de 16 600 appareils, soit 68 pour cent de l?ensemble des avions livrés au cours des 20 prochaines années seront des monocouloirs, dont la valeur est estimée à quelque 1 140 milliards de dollars US, ou 40 pour cent de la valeur de l?ensemble des livraisons d?avions. La demande pour ces appareils émanera principalement d?Amérique du Nord, avec 32 pour cent des livraisons, suivie par l?Asie-Pacifique (26 pour cent), l?Europe (25 pour cent) et le reste du monde (17 pour cent).  Les prévisions globales de marché d?Airbus donnent une analyse détaillée des développe­ments du transport aérien mondial, couvrant près de 300 flux de trafic passagers et cargo, ainsi qu?une évolution de flotte des utilisateurs dans le monde d?année en année, par l?analyse des flottes de près de 700 compagnies aériennes et 177 transporteurs de fret au cours des 20 prochaines années. Ainsi, les prévisions couvrent la demande en appareils, du marché régional à l?avion de plus grande capacité disponible aujourd'hui, l?A380. Airbus est une société EADS.

Qatar Airways reconfirms and upsizes its order for 50 A321neo ACF

en fr de es

American Airlines is first retrofit customer for Airbus’ new Airspace XL luggage bins on its A321 fleet

en

CALC takes delivery of its first A320neo

en
Back to top