Tom Enders, CEO d’Airbus, plaide en faveur de l’investissement pour le futur

Tom Enders, CEO d’Airbus, plaide en faveur de l’investissement pour le futur

Une aviation durable au cœur d’une économie européenne florissante

30 March 2011 Press Release

Dans un discours prononcé à l’occasion d’un important sommet européen qui s’est tenu à Madrid, Tom Enders, Président et CEO d’Airbus, appelle l’Europe “à investir dans la modernisation d’une infrastructure indispensable au développement économique et social mondial”.  

Les commentaires exprimés par le CEO d’Airbus font suite au lancement de la Vision 2050 de l’aviation européenne, une feuille de route ambitieuse visant à définir les moyens nécessaires au secteur de l’aviation pour assurer le transport de 16 milliards de passagers et 400 millions de tonnes de fret par an1. Airbus a participé à l’élaboration de cette vision, qui souligne l’importance d’investir dans l’éducation et la recherche en vue de satisfaire la demande mondiale et proposer un réseau de transport durable et plus respectueux de l’environnement.

La Vision 2050 de l’aviation européenne a pour objectif de réduire de 75% les émissions de CO2, de 90% les émissions de NOx et de 65% les émissions sonores par rapport aux niveaux enregistrés en 2000, tout en assurant quelque 25 millions de vols par an en Europe. Elle prévoit par ailleurs qu’à l’horizon 2050, 90% des passagers pourront traverser l’Europe en quatre heures, que les vols arriveront à une minute près aux horaires prévus, et que la durée des vols et la consommation de carburant dues à l’encombrement du trafic aérien seront réduites.

“L’intégration à bord de nos appareils de technologies entraînant la réduction de la consommation de carburant nous a permis de répondre à l’augmentation de 45% de la demande de transport aérien au cours des dix dernières années, qui n’a engendré qu’une hausse de 3% de la consommation de carburant. L’innovation nous a permis de faire plus avec moins, mais les objectifs ambitieux exposés dans la Vision 2050 exigent des investissements et des actions rapides afin de préserver la position de l’Europe en tant que leader de l’aviation durable, dans un paysage économique et politique en plein changement”, a déclaré Tom Enders.

“L’aviation représente 33 millions d’emplois et contribue pour 8% au PIB. Il est impératif que notre investissement dans le transport aérien soit à la hauteur des immenses avantages économiques et sociaux qu’il génère”, a-t-il conclu.

La Vision 2050 fait écho aux résultats de l’enquête mondiale d’Airbus sur les attentes des passagers à l’horizon 2050 (‘Airbus Passenger 2050 Survey’), qui révèle que sept personnes sur 10 prévoient de voyager plus souvent, à bord d’appareils plus respectueux de l’environnement, où ils auront accès à leur ‘monde numérique’. “Le futur de l’aviation doit prendre en compte les avancées technologiques, mais aussi les demandes exprimées par les passagers”, a précisé Tom Enders. “La demande du trafic aérien double tous les 15 ans et le nombre de passagers ne cesse de croître. Il est donc nécessaire de prévoir des changements radicaux si nous voulons gérer cette croissance du trafic tout en préservant notre environnement.” 

Cette enquête s’inscrit dans le cadre de l’initiative ‘The Future by Airbus’, dont le but est de promouvoir le débat sur les défis et les choix auxquels est confrontée l’industrie dans sa recherche de solutions futures.