Les passagers sont prêts à investir du temps et de l'argent à la recherche du confort

18 November 2013 Press Release

Une enquête internationale menée par Airbus a révélé qu'une nouvelle génération de passagers exigeants recherche de plus en plus fréquemment un siège confortable avant de réserver son vol long-courrier sur les compagnies traditionnelles. Ces passagers sont aussi prêts à dépenser plus afin d'avoir davantage de confort en classe économique. Quelque 54% d'entre eux pensent qu’une amélioration du confort des sièges est indispensable, conduisant 41% des sondés à se déclarer prêts à dépenser plus en classe économique et 5% à  envisager d’investir dans  un changement de classe pour plus de confort. Toujours plus nombreux, ces passagers en classe économique ne veulent plus être tassés dans des sièges trop étroits et 34% d'entre eux se tournent vers des sites spécialisés avant de réserver leurs vols, afin de déterminer la valeur réelle des sièges.

Parmi les trois facteurs majeurs d'inconfort, les passagers citent le manque de confort pour dormir, des problèmes de dos et des maux de jambes sur les longs-courriers.  Ils affirment aussi que des sièges trop étroits ont un impact négatif sur leur bien-être à l'issue du vol, avec de la fatigue et des muscles douloureux.  Le bien-être à l'issue d'un vol est un thème qui préoccupe particulièrement les passagers d’affaires, qui doivent s’assurer d’être performants dans leur environnement professionnel. Selon la région concernée, jusqu’à 70% des passagers voyageant en classe économique le font dans le cadre de leur travail*.

 Kevin Keniston, Head of Passenger Comfort d’Airbus, a déclaré : « Les passagers sont parfaitement conscients de leur besoin de confort en vol et cela affecte leur prise de décision au moment de l'achat d'un billet.  Notre recherche démontre que près la moitié des passagers en économie sont prêts à dépenser plus afin de bénéficier d'un meilleur confort dans cette classe.  Les compagnies aériennes réagissent déjà en différenciant leur offre de sièges dans chaque classe et en incluant un supplément pour une option de sièges plus confortables - côté couloir, sur la rangée du devant ou au niveau des issues de secours. Cependant, la largeur du siège est un facteur déterminant du degré de confort et par conséquent, les passagers investissent de plus en plus de temps et d'argent pour éviter d'avoir à endurer un vol long-courrier traditionnel installé dans un siège de 17 pouces. »

Airbus a toujours appliqué une largeur standard d’au moins 18 pouces (45,72 cm) aux sièges de la classe économique de ses long-courriers.

no news in this list.