Drukair, compagnie aérienne du Bhoutan, commande un Airbus A319 équipé de ‘Sharklets’

L’appareil le plus efficient pour les opérations sur les aéroports situés en haute altitude

15 February 2012 Press Release

Drukair, compagnie aérienne nationale du Royaume du Bhoutan, un pays enclavé situé dans l’est de la chaîne de l’Himalaya, a signé un protocole d’accord portant sur l’acquisition d’un Airbus A319 équipé de ‘Sharklets’, grands dispositifs d’extrémités de voilure conçus pour réduire la consommation de carburant. Cet appareil rejoindra sa flotte existante de deux A319.

Entouré d’un immense mur de montagnes et situé à plus de 2 000 mètres d’altitude, l’aéroport de Paro, base principale de Drukair, est l’un des plus difficiles d’accès du monde, où toute approche n’est possible qu’en VFR (Visual Flight Rules). L’équipage ne peut donc atterrir qu’en visuel, une opération exigeant un appareil hautement performant et réactif. L’A319 est le plus grand appareil qui décolle ou atterrit sur l’aéroport de Paro.

“Pour tout pays enclavé, l’aviation est la seule porte ouverte sur le monde, et son importance économique ne peut pas être sous-estimée”, a déclaré Dasho Sonam Tshering, Président de Drukair. “L’A319 d’Airbus est le plus grand appareil desservant le Bhoutan, et c’est grâce à lui que nous pouvons accueillir avec style et confort un nombre croissant de visiteurs.”

Drukair utilisera ce nouvel appareil pour accroître ses capacités sur ses lignes régionales existantes, et lancer de nouveaux services à destination de Singapour et Hong Kong.

“L’A319 offre des performances inégalées, lui permettant d’être exploité à partir des aéroports les plus difficiles du monde, à la différence d’autres appareils de la même catégorie”, a commenté John Leahy, Chief Operating Officer Customers d’Airbus. “Le rayon d’action supplémentaire et l’efficience en termes de consommation de carburant de l’A319 équipé de ‘Sharklets’, permettra à Drukair de pénétrer de nouveaux marchés tout en bénéficiant d’une réduction maximale de sa consommation de carburant.”

Les ‘Sharklets’ ont été spécialement conçus pour les appareils de la famille A320 d’Airbus, afin de permettre une réduction de la consommation de carburant de quelque 3,5 pour cent, ce qui correspond à une réduction d’émissions de CO2 annuelle d’environ 700 tonnes par avion, soit la quantité générée annuellement par 200 voitures. Ces dispositifs d’extrémités de voilure permettront également d’augmenter les performances de l’appareil.

Avec plus de 8 300 appareils de la famille A320 commandés à ce jour et quelque 5 000 livrés à plus de 350 clients et utilisateurs dans le monde entier, les monocouloirs Airbus confortent leur place de best-sellers dans le monde.