Airbus soutient la campagne “Plant a Pledge” de l’UICN, défendant la plus grande initiative de restauration des terres de tous les temps

Bianca Jagger appelle le public à encourager les leaders mondiaux à atteindre l’objectif de restauration de 150 millions d’hectares

12 June 2012 Press Release

En amont du Sommet de la Terre Rio+20, Bianca Jagger, ambassadrice de la campagne, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et Airbus ont lancé aujourd’hui la campagne en ligne “Plant a Pledge” dont le but est de mobiliser le public en faveur de la plus grande initiative de restauration de la terre de l’histoire. 

L’objectif de 150 millions d’hectares, baptisé “Bonn Challenge” (Défi de Bonn), a été fixé l’an dernier, lors d’une réunion en Allemagne de ministres et CEO ayant lancé un appel urgent de ralliement à la communauté mondiale.

“Les recherches récemment réalisées par l’IUCN ont démontré que si nous restaurons 150 millions d’hectares de terres dégradées et déforestées d’ici 2020 (soit 15% seulement de la superficie estimée de forêts dégradées dans le monde), plus de 84 milliards de dollars nets pourraient être injectés annuellement dans les économies locales et mondiales. “L’écart de réduction des émissions” responsables du changement climatique pourrait diminuer de 11 à 17%”, a déclaré Stewart Maginnis, Directeur, Groupe Solutions fondées sur la Nature de l’IUCN. “Cette démarche contribuera de manière significative à relever défis mondiaux auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui : réduction de la pauvreté, ralentissement du réchauffement global et sécurité alimentaire, notamment pour les populations les plus démunies.”  

La campagne invite les populations du monde entier à s’engager à soutenir cette démarche via le site web dédié, afin de lancer une pétition mondiale qui sera présentée lors des débats sur le changement climatique organisés par l’ONU qui auront lieu au Qatar avant la fin de l’année. 

Chaque promesse d’engagement en ligne est une demande adressée aux gouvernements, aux propriétaires terriens et aux communautés chargées de la gestion des zones rurales de définir des zones à restaurer afin de relever le Bonn Challenge d’ici 2020. 

Le partenariat mondial pour la restauration de paysages forestiers (GPFLR - Global Partnership for Forest Landscape Restoration) qui, avec l’aide du gouvernement allemand, a accueilli la réunion initiale du Bonn Challenge, a récemment identifié deux milliards d’hectares de terres dans le monde (une superficie égale à celle de l’Amérique du Sud) offrant des opportunités de restauration de paysages forestiers. Selon l’UICN, la réparation de paysages dégradés restaurerait leur capacité à subvenir aux besoins des populations, de la faune et de la fore, et augmenterait considérablement la capacité de la planète à absorber les gaz à effet de serre. 

“Améliorer l’efficience des carburants est au cœur de notre action et nous avons réduit les émissions de 70% au cours des 40 dernières années. L’aviation contribue aujourd’hui à hauteur de 2% aux émissions d’origine humaine et nous poursuivons nos efforts pour améliorer l’efficience de notre industrie en vue de les réduire davantage : cette année uniquement, nous avons investi plus de deux milliards d’euros dans la recherche environnementale. Notre partenariat avec l”UICN reflète notre engagement à soutenir tous ceux qui s’attaquent aux 98 pour cent restants”, a déclaré Andrea Debbané, Vice President of Environment Affairs d’Airbus. “La restauration des paysages permet de réduire les émissions nettes en augmentant la capacité de stockage du carbone et constitue une solution pratique et durable à de nombreux problèmes auxquels sont confrontés notre planète, sa population et l’économie mondiale”. 

“Pendant plus de trente ans, j’ai mené des campagnes pour la défense des droits de l’homme et la protection de l’environnement. Ces deux thèmes peuvent paraître indépendants l’un de l’autre, mais leurs causes et leurs solutions sont interconnectées”, a précisé Bianca Jagger, ambassadrice de la campagne et Fondatrice et Présidente de la Fondation Bianca Jagger Human Rights. “Grâce à la campagne Plant a Pledge, nous pouvons prendre des mesures concrètes en vue de restaurer les paysages des zones déforestées et dégradées, et réparer les dommages qui ont affecté la vie humaine et les ressources naturelles. Si nous parvenons à restaurer 150 millions d’hectares d’anciennes forêts dans le monde d’ici 2020, l’objectif du Bonn Challenge, les conditions de vie, la situation économique et l’état de la planète seront améliorés, et des solutions à la crise climatique qui nous menace pourront être mises en œuvre. Engagez-vous sur le site www.plantapledge.com et aidez-nous à faire de la question de restauration des terres une priorité de l’agenda politique.” 

“En lançant cette campagne, notre but est également de souligner que la restauration des paysages implique bien plus que le simple fait de planter des arbres”, a ajouté Carole Saint-Laurent, Senior Policy Officer de l’UICN, chargée de la Restauration de Paysages Forestiers. “Un paysage restauré permet la coexistence de différents usages de la terre : agriculture, plantations d’arbres pour la production de bois de construction ou de chauffage, ou encore de fruitiers, réserves naturelles protégées ou zones d’approvisionnement en eau protégées. Le but est de revitaliser les paysages afin qu’ils puissent répondre durablement aux besoins des populations et de la nature.” 

no news in this list.