Airbus présenté sa nouvelle organisation au Comité d?Entreprise européen

 

6 June 2007 Press Release

Airbus a présenté sa nouvelle organisation à son Comité d?Entreprise européen (ECA) et au Comité d?Entreprise français. Cette nouvelle organisation, simplifiée, permet de mieux intégrer et de rationaliser les activités de la société au niveau transnational, grâce à des interfaces plus claires et des processus transversaux solides. La société deviendra ainsi plus efficace et productive et sera en mesure de mieux faire face aux défis à venir. Cette organisation, qui donne la priorité aux activités opérationnelles et aux programmes, fait suite à l?annonce du plan Power 8 du 28 février dernier, et permettra de lancer sa mise en ?uvre.



Afin de réaliser l?intégration totale des fonctions d?Airbus, des organisations transnationales sont mises en place pour les fonctions "Operations", "Programmes" et "Procurement". Ces organisations auront aussi un rôle de support envers l?"entreprise étendue" qui inclura également les partenaires et fournisseurs majeurs. La fonction "Engineering", dirigée par Patrick Gavin, sera concentrée sur les bureaux d?études, l?architecture et l?intégration des appareils, la recherche et la technologie, les essais en vol et leurs activités connexes, ainsi que toutes les activités liées à la certification des appareils. Leurs tâches seront gérées de façon transnationale, avec une autorité technique accrue et un renforcement du rôle d?"architecte avion".



En outre, comme annoncé en février dernier, Gerald Weber, Head of Operations, supervisera quatre centres d?excellence (CoE) : "Fuselage and Cabin", "Wing and Pylon", "Aft fuselage and Empennage", et "Aerostructures", dirigés respectivement par Rüdiger Fuchs, Brian Fleet, Manuel Hita-Romero et Bertrand George. Ces CoE sont désormais entièrement transnationaux et organisés autour des éléments avion complets, plutôt que sur une base nationale. Le CoE "Aerostructures" supervisera les sites de Nordenham, Varel, Laupheim, Nantes, Méaulte et St-Nazaire (Ville). Le CoE "Fuselage" sera chargé d?une partie des activités de Hambourg, Toulouse, Brême, ainsi que de St-Nazaire (Gron) et Buxtehude. Le CoE "Wing & Pylon" est responsable de Filton, Broughton, St-Eloi et une partie des activités de Brême. Le CoE "Aft fuselage and Empennage" travaille pour sa part avec Hambourg, Stade, Getafe, Puerto Real et Illescas.



Le "Head of Operations" est assisté par Bertrand George, qui agit en qualité d?Adjoint (Deputy), chargé également de tous les processus industriels. Ces activités comprennent la sélection des meilleurs outils, méthodes et pratiques à mettre en place de façon harmonisée au sein des centres d?excellence, afin de créer des synergies qui permettront d?accroître la rentabilité et de réduire les coûts.



La fonction "Programmes", dirigée par Tom Williams, est le point de contact central avec les clients, couvrant l?ensemble des aspects non commerciaux, dont la responsabilité des chaînes d?assemblage final (FAL) et notamment l?aménagement intérieur des appareils, qui correspond à la phase d?intégration des exigences des clients. La définition de la cabine par le client est également du ressort de la fonction "Programmes", tout comme l?ensemble des processus de management des programmes, qui sont renforcés. Dans ce contexte, la fonction "Programmes" doit obtenir des engagements fermes de la part des CoE concernant leurs livrables, et aura le droit d?intervenir, le cas échéant.



Cette nouvelle structure prévoit également l?intégration en une seule organisation de certaines fonctions clés, telles que les fonctions "Finance" et "Human Resources". Les obligations nationales seront toujours du ressort des "représentants nationaux" qui seront à la tête des quatre entités nationales légalement requises pour gérer les relations sociales, les obligations fiscales, ainsi que d?autres activités de niveau national n?ayant pas d?impact opérationnel.



La fonction "Procurement" sera également organisée au niveau transnational autour des "commodities", achetées auprès d?une seule source d?approvisionnement pour toute la société, plutôt que sur une base nationale. Cette décision est en accord avec l?objectif d?Airbus de réduire le nombre de fournisseurs de premier niveau, et permettra ainsi de mieux gérer et contrôler l?ensemble de la chaîne d?approvisionnement.



"L?objectif est de faire d?Airbus un véritable ?architecte et intégrateur? dans le développement, la fabrication et le support de ses appareils," a déclaré Louis Gallois, Président et CEO d'Airbus. "Toutes les fonctions vont travailler au niveau transnational dans une seule société intégrée. Nos relations avec les fournisseurs devraient également évoluer vers un véritable partenariat, afin de construire ensemble une véritable entreprise étendue, qui bénéficiera de synergies supplémentaires. Je suis convaincu que cette nouvelle organisation rationalisée générera le dynamisme, ainsi que l?efficacité et les gains de productivité dont nos équipes ont besoin pour faire d?Airbus un véritable leader, capable de satisfaire pleinement les exigences de ses clients," a-t-il ajouté.



Lorsque tous les processus sociaux requis auront été mis en place, et que les derniers détails auront été finalisés, la nouvelle organisation sera prête pour sa mise en place, au début du mois de septembre prochain. La simplification de l?organisation devrait également permettre de mettre en oeuvre le programme Power 8.



Airbus est une société EADS.