Airbus et Virgin Australia étudient de nouveaux processus pour la production de carburants alternatifs

Un pas en avant dans la commercialisation des carburants alternatifs aéronautiques

21 March 2012 Press Release

Airbus s’est joint à un consortium constitué notamment de Virgin Australia, dont le but est d’étudier une nouvelle piste pour la production de carburants aéronautiques durables. Le mallee, une espèce d’eucalyptus cultivé dans la ‘wheat belt’ (ceinture de blé) de l’Australie occidentale, est récolté durablement et transformé en matière première qui est ensuite raffinée pour produire un carburant alternatif pour l’aéronautique grâce à un processus désigné ‘pyrolyse’.

Le mallee est un arbre indigène de l’Australie, bien adapté à l’environnement. Sa culture, qui permet aux sols affectés par le sel de redevenir productifs, est appropriée et durable. Le mallee peut être planté sur les terres agricoles aux côtés de différentes cultures et offre de nombreux avantages environnementaux en contribuant à la durabilité opérationnelle à long terme d’une exploitation agricole. La culture de ces arbres pour la production de carburants alternatifs encourage leur plantation à grande échelle en vue de générer des bénéfices environnementaux et sociaux aux agriculteurs et aux communautés rurales. 
   
Le processus de conversion thermique par pyrolyse doit encore être reconnu par les autorités de normalisation des carburants au niveau mondial. Le rôle d’Airbus est notamment de soutenir le processus d’approbation et de certification afin que les carburants obtenus par pyrolyse puissent être utilisés pour la première fois dans l’aviation civile.

Le consortium comprend également Future Farm Industries CRC, qui développe des systèmes durables d’exploitation agricole dans le cadre du programme CRC (Cooperative Research Centres) du gouvernement australien.

L’objectif du projet est d’établir un centre pilote pour la production de carburants alternatifs, qui sera opérationnel en Australie au cours de l’année prochaine. L’analyse de la durabilité est gérée par le CRC, Airbus et la Manchester Metropolitan University du Royaume-Uni.

“Les carburants alternatifs, qui sont un élément essentiel de la feuille de route pour une aviation durable, nous permettront d’atteindre nos ambitieux objectifs de réduction du CO2. C’est un privilège pour nous de collaborer avec nos partenaires australiens sur ce projet passionnant de chaîne de valeur”, a déclaré Tom Enders, Président et CEO d’Airbus.

Sean Donohue,  Executive of Operations de Virgin Australia Group, a ajouté : “Pour produire un biocarburant qui pourra être utilisé durablement sur nos avions actuels, il est important que des membres de tous les segments de la chaîne d’approvisionnement soient impliqués. Airbus apportera au consortium sa vaste expertise d’avionneur et nous sommes très heureux qu’une société d’une telle taille se joigne à ce projet prometteur lancé en Australie.” 

Cet accord de partenariat a pour but de développer une chaîne complète pour la production durable de biocarburants aéronautiques en Australie en utilisant uniquement des ressources durables, et s’inscrit dans l’objectif d’Airbus de mettre en place une chaîne de valeur sur chaque continent en 2012. Jusqu’ici, Airbus dispose de chaînes de valeur en Amérique Latine, en Europe, au Moyen-Orient et, dorénavant, en Australie.