Airbus donne le ton au Sommet de l’Aviation & de l’Environnement de Genève

Airbus souligne les pratiques durables pour un “vol parfait”

21 March 2012 Press Release

A l’occasion du sixième Sommet de l’Aviation et de l’Environnement de Genève organisé par l’ATAG (Air Transport Action Group), qui aura lieu les 21 et 22 mars prochains, Airbus soulignera une fois encore son engagement pour le développement d’une aviation durable. Airbus, avionneur leader, est déterminé à parvenir au ‘vol parfait’ et est convaincu que les conditions nécessaires peuvent être mises en œuvre dès aujourd’hui en vue de réduire au maximum l’empreinte environnementale d’un vol. Le vol parfait est réalisable grâce à la combinaison de toutes les meilleures pratiques connues à ce jour, notamment l’utilisation des avions les plus éco-efficients du marché et de carburants alternatifs durables, et la mise en place d’un système de gestion du trafic aérien (ATM – Air Traffic Management) vraiment rationalisé.

“L’industrie de l’aviation est très bien placée pour réduire les émissions et assurer un ‘vol parfait”, a déclaré Tom Enders, Président et CEO d’Airbus. “Pour cela, nous avons besoin du soutien clairement affiché des gouvernements et des parties prenantes de l’aviation, assurant la disponibilité des ressources appropriées qui nous permettront d’aller au-delà des frontières actuelles. Pour moi, le ‘ciel unique européen’, qui se trouve à portée de main, est l'opportunité de réduire les émissions de CO2 de 10 pour cent”, a-t-il ajouté. “Notre industrie est sur la bonne voie et assume pleinement son rôle. Au cours de la dernière décennie, nous avons constaté une augmentation de 45 pour cent du trafic aérien, mais une augmentation de la consommation de carburant de seulement trois pour cent.”.

L’année dernière, Airbus et Air France ont réalisé un ‘vol parfait’ au cours duquel toutes les conditions susmentionnées ont pu être réunies lors d’un vol commercial régulier entre Toulouse et Paris avec un A321. Ce vol a permis de réduire de moitié les émissions de CO2.

Plus récemment, Airbus a lancé l’initiative “Biofuel Flightpath” en partenariat avec la Commission Européenne, plusieurs compagnies aériennes européennes, ainsi que des producteurs de biocarburants. Cette initiative est structurée en plusieurs étapes clairement définies, et vise une production annuelle de deux millions de tonnes de biocarburant, produit durablement pour l’aviation d’ici 2020. Dans ce contexte, Airbus a annoncé deux projets européens supplémentaires de création de chaînes de valeur de carburants alternatifs en 2011.

Plus de 90 pour cent des investissements d’Airbus en Recherche & Technologie sont au service de l’environnement. Airbus s’est pleinement engagé à atteindre les objectifs de l’industrie de l’aviation : diminuer la consommation de carburant de 1,5 pour cent par an en moyenne d’ici 2020, plafonner les émissions nettes de carbone à partir de 2020 et déployer tous les efforts nécessaires pour atteindre l’objectif ambitieux visant à réduire ces émissions de 50 pour cent d’ici 2050, par rapport aux niveaux de 2005.

Airbus, principal avionneur mondial, offre la gamme de produits la plus moderne, complète et éco-efficiente sur le marché des avions civils de 100 à plus de 500 sièges.