Premier vol réussi pour le moteur Trent XWB de l'A350 sur l'avion d'essai A380 d'Airbus

• Débuts prometteurs pour la campagne d'essais en vol du moteur, un an avant le premier vol de l'A350

• Des essais en vol pour assurer un haut niveau de maturité dès le premier jour

19 February 2012 Press Release

Le nouveau moteur de l'A350 XWB – le Trent XWB de Rolls-Royce – a réussi son tout premier vol à bord du “banc d'essai volant” A380 dédié d'Airbus. L'avion a décollé de l'usine Airbus de Toulouse et effectué un vol de plus de cinq heures au cours duquel tous les réglages moteur ont été sélectionnés, depuis le ralenti jusqu'à la pleine poussée (84.000 lbs), à des altitudes atteignant 43.000 ft. La qualité de vol de l'avion a été évaluée à partir de basses vitesses jusqu'à Mach 0.9. Non seulement le moteur a parfaitement fonctionné mais il a également démontré ses performances de nouvelle génération, à savoir une consommation de carburant réduite et un faible niveau de bruit.

Le moteur de développement Trent XWB, spécialement équipé de capteurs d'essai destinés à mesurer des centaines de paramètres, a été monté sur le mât moteur gauche interne de l'A380, remplaçant ainsi l'un des moteurs Trent 900 de l'appareil. Lors de ce premier vol, l'équipage était composé des pilotes d'essais expérimentaux Terry Lutz et Frank Chapman, du mécanicien navigant d'essais expérimental Pascal Verneau, et des ingénieurs navigants d'essais Emanuele Costanzo et Tuan Do.

“Comme nous l'avions prévu, le moteur de l'A350 XWB s'est parfaitement comporté lors de son premier essai en vol”, a indiqué Charles Champion, Executive Vice President of Engineering chez Airbus. “Ces débuts prometteurs du programme d'essais en vol du moteur Trent XWB vont donner lieu à la réalisation d'essais réels complets du moteur, de la nacelle et des systèmes associés.” Il ajoute : “Ceci permettra d'atteindre un haut niveau d'intégration, de maturité et de fiabilité du groupe de propulsion avant qu'il n'effectue son vol sur le premier A350 XWB.”

Lancé environ un an avant le premier vol de l'A350 XWB, ce programme d'essais en vol du moteur devrait cumuler approximativement 175 heures de vol, soit trois fois plus d'heures de vol en fonctionnement que pour les programmes précédents. Celui-ci se déroulera sur une période de sept mois et comprendra des campagnes d'essais par temps chaud et en conditions de givrage. En outre, il permettra de tester le système nacelle et inverseur de poussée de technologie avancée fourni par Goodrich.

L'objectif global de ces essais en vol est la validation précoce et systématique de tous les aspects relatifs aux performances du moteur ; elle contribuera, de ce fait, à réduire considérablement les risques liés au développement de l'A350 XWB, bien avant son entrée en service. Les premiers résultats de cette campagne d'essais en vol sont attendus cet été.

Airbus, principal avionneur mondial, offre la famille la plus moderne et efficiente d'appareils de 100 à plus de 500 sièges. Airbus possède des bureaux d'études et sites de fabrication en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et en Espagne, ainsi que des filiales aux Etats-Unis, en Chine, au Japon et au Moyen-Orient. Airbus, dont le siège se trouve à Toulouse, est une société EADS.

Twitter feed