Face à la forte demande, plus de 28 000 appareils seront nécessaires au cours des 20 prochaines années

Plus de 10 000 avions passagers seront remplacés par de nouveaux appareils plus économes en carburant

4 September 2012 Press Release

Selon les dernières prévisions globales de marché d’Airbus (GMF – Global Market Forecast), quelque 28 200 avions passagers et de fret (de plus de 100 sièges), d’une valeur estimée à près de 4 000 milliards de dollars, seront nécessaires d’ici 2031, confirmant ainsi la tendance à la hausse du rythme de livraison d’avions neufs. Sur ce total, 27 350 appareils seront des avions passagers, d’une valeur globale de 3 700 milliards de dollars. 

Le trafic passagers augmentera au rythme annuel de 4,7 pour cent sur les 20 prochaines années, au cours desquelles quelque 10 350 appareils seront remplacés par des avions neufs et éco-efficients. D’ici 2031, la flotte mondiale d’avions passagers connaîtra une hausse de 110 pour cent, passant d’un peu plus de 15 550 aujourd’hui à plus de 32 550. Au cours de la même période, la flotte mondiale d’avions de fret va quasiment doubler, passant de 1 600 à 3 000 appareils.  

Les économies émergentes représenteront plus de la moitié de la croissance globale du trafic aérien au cours des 20 prochaines années. Une urbanisation accrue et le doublement de la population mondiale des classes moyennes qui devrait atteindre cinq milliards, sont également des facteurs de croissance. D’ici 2031, le nombre de mégapoles sera de 92, soit plus du double du nombre actuel. Plus de 90 pour cent du trafic mondial s’effectuera entre ou via ces mégapoles.

“Outre la croissance du trafic international, en 2031 quatre des flux de trafic les plus importants du monde seront domestiques (Etats-Unis, Chine, intra-Europe Occidentale et Inde) et représenteront un tiers du trafic mondial”, a déclaré John Leahy, Chief Operating Officer, Customers d’Airbus. “Dans 20 ans, le trafic passagers domestique de Chine dépassera celui des Etats-Unis et deviendra le premier flux de trafic dans nos prévisions. L’aviation est essentielle non seulement pour le commerce international, mais aussi pour les économies domestiques.” 

La région Asie-Pacifique représentera 35 pour cent de l’ensemble des livraisons d’avions neufs, suivie de l’Europe et de l’Amérique du Nord qui représenteront chacune 21 pour cent. En termes de valeur, le plus grand marché est la Chine, suivie des Etats-Unis, des Emirats Arabes Unis et de l’Inde. 

Plus de 1 700 appareils de très grande capacité (VLA - 400 sièges et plus) tels que l’A380, d’une valeur estimée à 600 milliards de dollars, auront été livrés en 2031. Sur ce total, plus de 1 330 sont des avions passagers d’une valeur de quelque 500 milliards de dollars (13 pour cent en termes de part du trafic passagers, 5 pour cent en nombre d’appareils). La région Asie-Pacifique vient en tête de la demande (46 pour cent) en appareils de très grande capacité, suivie du Moyen-Orient (23 pour cent) et de l’Europe (19 pour cent).

Sur le segment des bicouloirs (d’une capacité de 250 à 400 sièges), comme l’A330 et l’A350 XWB, quelque 6 970 avions passagers et de fret neufs seront livrés, d’une valeur estimée à environ 1 700 milliards de dollars. Sur ce total, 6 500 sont des avions passagers d’une valeur de 1 600 milliards de dollars (44 pour cent en termes de part du trafic passagers, 24 pour cent en nombre d’appareils). La demande la plus forte vient de l’Asie-Pacifique (46 pour cent), de l’Europe (17 pour cent) et d’Amérique du Nord (13 pour cent).  

Plus de 19 500 monocouloirs, d’une valeur estimée à plus de 1 600 milliards de dollars, seront livrés au cours des 20 prochaines années (43 pour cent en termes de part du trafic passagers, 71 pour cent en nombre d’appareils). Un tiers des livraisons sera destiné à la région Asie-Pacifique, suivie de l’Amérique du Nord (25 pour cent) et de l’Europe (22 pour cent). Quelque 30 pour cent de la totalité des livraisons d’appareils de cette catégorie seront destinés aux compagnies low-cost.

Twitter feed