Airbus soutient la communauté scientifique mondiale sur la recherche climatique

20ème anniversaire du partenariat entre différents acteurs de l’industrie pour la collecte de données atmosphériques

 

• 20 ans de mesures en vol pour enrichir les connaissances scientifiques

• Plusieurs avions Airbus collectent quotidiennement les données atmosphériques à l’échelle mondiale

• Plus de 41 000 vols commerciaux effectués depuis 1994

12 May 2014 Press Release

Airbus célèbre aujourd’hui le 20ème anniversaire du premier vol MOZAIC (Mesure de l’ozone sur des appareils Airbus en service) en présence des partenaires, des utilisateurs et de la communauté scientifique mondiale, mettant en évidence la forte détermination de l’avionneur à contribuer à l’avancement des connaissances scientifiques en matière de recherche climatique. 

Vingt ans après le lancement du programme MOZAIC, sept gros-porteurs Airbus (six A340-300 et un A330) équipés d’instruments de mesure sont en service régulier sur des lignes internationales desservies par les compagnies aériennes associées au programme : Lufthansa, China Airlines, Air-France, Iberia, Cathay Pacific et Air Namibia. 

“Il n’existe aujourd’hui aucun modèle atmosphérique ou climatique qui n’utilise pas les immenses bases de données MOZAIC et IAGOS* pour ajuster les résultats”, a déclaré Rainer Von Wrede, Head of Environment for Engineering and Research & Technology d’Airbus. “Grâce à notre participation et au partenariat solide établi avec des compagnies aériennes, des laboratoires et des instituts, la communauté scientifique a pu acquérir une bien meilleure compréhension du changement atmosphérique et climatique.” 

Les données scientifiques collectées, qui incluent des données communiquées quasiment en temps réel pour les prévisions météorologiques, climatiques et sur la qualité de l’air, sont vérifiées et introduites dans la base de données MOZAIC/IAGOS, à laquelle peuvent accéder librement les scientifiques et les décideurs politiques internationaux. Les instruments de mesure enregistrent des informations essentielles en matière de recherche, comme les paramètres avion (date/heure, géo-localisation, direction & vitesse du vent, température, pression), et des données atmosphériques, notamment les concentrations d’ozone, de vapeur d’eau et de monoxyde de carbone. 

A ce jour, les mesures relevées par plus de 41 000 vols commerciaux sont enregistrées dans la base de données MOZAIC/IAGOS, depuis les premières données obtenues lors d’un vol A340 d’Air France reliant Caracas à Bogota en août 1994. 

Note aux rédacteurs :

* Lancé en 1993, le programme européen MOZAIC a rejoint en 2005 l’Infrastructure de Recherche Européenne nommée IAGOS-DS (In-Service Aircraft for a Global Observing System), puis le programme IAGOS-ERI en 2011, dont le but est d’étendre et de pérenniser les capacités de mesure à bord des long-courriers Airbus.

Pour plus d’informations sur le projet MOZAIC/IAGOS, visitez le site http://www.iagos.fr/web/

Twitter feed