Airbus ouvre une chaîne d'assemblage aux États-Unis

Les appareils de la famille A320, leaders de l’industrie, seront produits sur le principal marché de monocouloirs

2 July 2012 Press Release

Dans une communication stratégique majeure, Airbus a annoncé aujourd'hui l'implantation aux États-Unis d'un site de production dédié à l'assemblage et à la livraison des appareils de la famille A320. Basé sur le complexe aéronautique de Brookley (‘Brookley Aerospace’) à Mobile en Alabama, ce site sera le premier site de production d'Airbus implanté aux États-Unis. Airbus a insisté sur le fait que cette chaîne d'assemblage, qui générera des emplois et renforcera l'industrie aérospatiale, s'inscrit dans la stratégie d'accroissement de la compétitivité mondiale d'Airbus puisqu'elle permettra de répondre aux besoins croissants de ses clients aux États-Unis et dans le monde entier.

C'est sur ce site en Alabama que seront assemblés des appareils des familles A319, A320 et A321, leaders de l’industrie. La société a déclaré que la construction de la chaîne d'assemblage commencerait à l'été 2013. L'assemblage des avions devrait débuter en 2015, et les premières livraisons depuis le site de Mobile devraient avoir lieu en 2016. Airbus prévoit une production de 40 à 50 appareils par an d'ici 2018 dans ces installations.

 « Le moment est venu pour Airbus d'élargir sa présence aux États-Unis », a déclaré Fabrice Brégier, Président & CEO d'Airbus, à l'occasion de l'annonce faite aujourd'hui à Mobile. « Les États-Unis représentent le marché principal d'avions monocouloirs dans le monde, avec une demande estimée à 4 600 appareils au cours des 20 prochaines années. Cette chaîne d'assemblage nous rapproche de nos clients. Mobile fait désormais partie du réseau de production mondial d'Airbus et vient s'ajouter à nos chaînes d'assemblage couronnées de succès et en pleine croissance à Hambourg, Toulouse et Tianjin. » 

« Quand les avions d'Airbus prendront leur envol, ils porteront notre fierté et le fruit de notre travail », a déclaré Robert Bentley, gouverneur d'Alabama. « Nous tenons à remercier les nombreuses personnes qui ont contribué à faire de cet effort un succès. Ce projet va permettre de créer 1 000 emplois stables et bien rémunérés dont les gens de la région ont besoin et qu'ils méritent. L'Alabama dispose de la meilleure main-d'œuvre des États-Unis. Airbus a su reconnaître tout ce que cet État peut offrir aux industries en pleine croissance et la société a donc décidé de faire un nouvel investissement significatif en Alabama. Airbus et sa société-mère, EADS, sont des citoyens modèles d'Alabama depuis bien des années et nous sommes ravis à l'idée de perpétuer cette belle relation. »

La présence d'Airbus s'intensifie en Alabama et à travers les États-Unis. En Alabama, la société exploite un Engineering Centre à Mobile, également basé sur Brookley Aeroplex et qui emploie plus de 200 ingénieurs et personnels de support, ainsi qu'un service clients d'Airbus Military dédié aux appareils des garde-côtes américains. De plus, Airbus exploite un Engineering Centre à Wichita, dans l'État du Kansas, un centre de rechanges à Ashburn en Virginie, un centre de formation à Miami en Floride, et un bureau de liaison des affaires réglementaires et administratives à Washington, D.C. La filiale Metron Aviation, premier fournisseur de services et de produits de gestion du trafic aérien (Air Traffic Management – ATM) avancés, est basée à Dulles en Virginie. Le siège d'Airbus pour le continent américain est situé à Herndon en Virginie. Au total, les sites d'Airbus implantés aux États-Unis emploient actuellement plus d'un millier de personnes. 

La société a déclaré que la nouvelle chaîne d'assemblage implantée à Mobile et les fonctions associées devraient permettre de créer un millier d'emplois hautement qualifiés au total.

La chaîne d'assemblage d'Airbus à Mobile s'ajoute aux moyens de production des autres sociétés d'EADS déjà implantées aux États-Unis. Par exemple, American Eurocopter possède des sites de production d'hélicoptères à Columbus (Mississippi) et à Grand Prairie (Texas), tandis que Cassidian Communications dispose d'une chaîne d'assemblage à Temecula, en Californie.

Airbus est le premier client à l'export pour l'industrie aérospatiale américaine. Depuis 1990, la société a dépensé 127 milliards de dollars auprès de ses fournisseurs américains, dont 12 milliards rien que pour l'année écoulée. 

Les partenaires d'Airbus, qui comptent des centaines de fournisseurs américains dans plus de 40 États, et les dépenses réalisées par la société aux États-Unis permettent d'assurer plus de 210 000 emplois aux Etats-Unis.

Airbus, principal avionneur mondial, offre la gamme de produits la plus moderne et la plus complète sur le marché des avions civils de 100 à plus de 500 sièges. Depuis son entrée sur le marché au début des années 70, Airbus a enregistré plus de 11 500 commandes émanant de plus de 470 clients et utilisateurs dans le monde et a livré plus de 7 200 appareils. Airbus est une société EADS.

Twitter feed