Airbus effectue avec KLM son vol le plus long utilisant du carburant durable

L’A330-200 soutient le programme européen ITAKA promouvant l’utilisation de biocarburants

 

• Premier d’une série de 50 vols commerciaux long-courriers

• La plus importante initiative européenne pour la production locale de carburants aéronautiques durables

• Le plus long vol alimenté au biocarburant réalisé par un avion Airbus

16 May 2014 Press Release

Un A330-200 de KLM Royal Dutch Airlines (vol KL767) a effectué le vol commercial le plus long jamais réalisé par un avion Airbus alimenté avec des carburants aéronautiques durables. L’appareil, utilisant un mélange à 20 pour cent de biocarburant durable à base d’huile de friture usagée, a décollé de l’aéroport de Schiphol, Amsterdam, pour un vol de 10 heures à destination de l’île d’Aruba, Antilles néerlandaises. 

La mission principale d’Airbus dans cette initiative est de collecter les données avant, pendant et après le vol (analyse des moteurs, du circuit de carburant, des performances, etc.) en vue de mieux comprendre les effets de l’utilisation de carburants non dérivés du pétrole comparés aux carburants traditionnels.

Ce vol est le premier d’une série d’environ 20 vols commerciaux long-courriers qui seront réalisés par un appareil Airbus dans le contexte de l’initiative européenne ITAKA (Initiative Towards sustAinable Kerosene for Aviation), dont le but est d’accélérer la commercialisation des biocarburants en Europe. 

Financée par l’Union Européenne, l’initiative ITAKA est un projet collaboratif visant à produire un carburant aéronautique durable et à tester son utilisation sur les systèmes existants lors des vols réguliers de KLM en Europe. Ce projet permettra également d’établir un lien entre l’offre et la demande, encourageant les relations entre les cultivateurs et les producteurs des matières premières, les producteurs de biocarburants, les distributeurs et les compagnies aériennes. 

“En tant qu’avionneur leader, notre participation à l’initiative ITAKA en partenariat avec KLM, utilisant un A330-200, l’appareil le plus économique en carburant de sa catégorie, est essentielle pour notre rôle de catalyseur dans le processus de commercialisation des carburants aéronautiques durables. Nous sommes très heureux du soutien sans réserve apporté par l’Union Européenne au projet ITAKA, qui encourage l’initiative de l’industrie aéronautique visant à développer des biocarburants durables pour l’aviation”, a déclaré  Andrea Debbané, Vice President of Environmental Affairs d’Airbus.

Airbus participe à des projets majeurs financés par l’Union Européenne, qui contribuent largement à réduire l’empreinte environnementale de l’aviation, notamment les projets Single European Sky (SES) et SESAR dont le but est de moderniser le système de gestion du trafic aérien, et CleanSky, un programme qui vise à accélérer le développement de technologies novatrices, et de réduire le délai de commercialisation des solutions nouvelles et plus respectueuses de l’environnement testées sur des démonstrateurs grandeur nature.

Twitter feed