News & Events

Airbus débute l’assemblage final du premier A350 XWB

L’A350 XWB, appareil de prochaine génération, prend forme

5 April 2012 Press Release

L’assemblage final du premier A350 XWB a maintenant débuté sur la toute nouvelle chaîne d’assemblage final de Toulouse. Cette étape dans l’avancement de l’A350 XWB est marquée par le début du jonctionnement de la partie centrale du fuselage (19,7 m de long) avec la partie avant du fuselage (21 m de long).

Cette première cellule d’A350 XWB sera utilisée pour les essais structuraux statiques que tous les nouveaux avions doivent effectuer dans le cadre de leur processus de certification. L’assemblage du MSN1, premier A350 XWB destiné aux essais en vol, débutera au cours de l’été.

La partie centrale du fuselage, provenant d’Airbus à Saint-Nazaire, a été acheminée à Toulouse en Beluga le mercredi 4 avril 2012. La partie avant du fuselage avait auparavant été livrée de Saint-Nazaire à la chaîne d’assemblage final A350 XWB le 23 décembre 2011. La livraison et l’installation de la partie arrière du fuselage provenant de Hambourg (Allemagne), auront lieu au cours des semaines à venir, suivies de la livraison de la voilure, acheminée depuis le site Airbus à Broughton (Royaume-Uni).

Le fuselage de l’A350 XWB est constitué de trois tronçons principaux (avant, central et arrière). Le jonctionnement de ces tronçons s’effectuera sur le poste 50, premier poste d’assemblage principal. Le train avant est également assemblé sur ce poste. A la suite de cette étape, le fuselage est transféré au poste 40, pour le jonctionnement de la voilure et de l’empennage. Parallèlement, l’installation de la cabine ainsi que la mise sous tension des systèmes avion seront effectuées en même temps que le jonctionnement voilure/fuselage. De cette façon, les essais fonctionnels peuvent débuter plus tôt que pour les programmes précédents.

L’A350 XWB est la toute nouvelle famille de gros-porteurs de moyenne capacité d’Airbus. Ces appareils très efficients présentent les toutes dernières innovations en termes d’aérodynamique, de conception et de technologies avancées, pour atteindre une réduction de la consommation de carburant et des coûts d’exploitation allant jusqu’à 25 pour cent par rapport aux avions actuels de la même catégorie. Plus de 70 pour cent de l’A350 XWB est réalisé à partir de matériaux avancés combinant des composites (53 pour cent), du titane et des alliages d’aluminium de nouvelle génération. Le fuselage plus léger, entièrement nouveau et innovant en CFRP (matériaux composites à base de fibre de carbone) entraîne une consommation de carburant inférieure et facilite la maintenance. L’A350 XWB tire profit de la grande expertise d’Airbus en matière d’introduction de matériaux composites dans la structure de ses appareils.

La famille A350 XWB se compose de trois versions passagers qui affichent de véritables capacités de long-courriers et une autonomie de quelque 15 580 km/8 500 nm. Dans une configuration tri-classe standard, l’A350-800 offrira 270 sièges, l’A350-900 et l’A350-1000 pouvant accueillir 314 et 350 passagers respectivement.

Twitter feed