In order to give you a better service Airbus uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies I agree

29 October 2015
Company

Airbus Group affiche de solides résultats pour les neuf premiers mois de 2015

Toulouse

  • Les cadences de production des monocouloirs augmenteront à 60 exemplaires par mois à la mi-2019
  • Le Conseil d’administration approuve un rachat d’actions de 1 milliard d’euros à finaliser d’ici mi-2016**

Amsterdam, 30 octobre 2015 - Airbus Group SE (symbole boursier : AIR) annonce de solides résultats sur les neuf premiers mois de l’année 2015 et confirme ses prévisions 2015.

 

« Nous avons de nouveau augmenté notre chiffre d’affaires, notre rentabilité et la génération de trésorerie grâce à une bonne performance opérationnelle. Nous sommes en bonne voie pour réaliser l’ensemble des prévisions 2015 », a déclaré Tom Enders, Président exécutif (CEO) d’Airbus Group. « La bonne santé du marché de l’aviation commerciale, la robustesse de notre carnet de commandes et les capacités de notre chaîne d’approvisionnement nous permettent d’augmenter la cadence de production des avions monocouloirs à 60 exemplaires par mois mi-2019. Nous sommes extrêmement attentifs à l’exécution des programmes compte tenu des défis opérationnels inhérents à la montée en cadence des programmes A350 et A400M, ainsi qu’à l’A320neo. Au vu des progrès opérationnels, de la réalisation des cessions d’actifs et de la position de trésorerie attendue cette année, le Conseil d’administration a décidé de lancer un rachat d’actions de 1 milliard d’euros, qui prend effet immédiatement et se terminera au plus tard d’ici  la fin du mois de juin 2016 ».

 

Les prises de commandes(1) sur les neuf premiers mois de l’année 2015 affichent une hausse de 42 % à 112 milliards d’euros (9M 2014 : 79 milliards d’euros), portant la valeur totale du carnet de commandes(1) à 967 milliards d’euros au 30 septembre 2015 (fin 2014 : 858 milliards d’euros). Airbus a reçu 815 commandes nettes d’avions commerciaux (9M 2014 : 791 commandes nettes), dont 87 de la famille A330. L’objectif d’un ratio commandes nettes/livraisons supérieur à 1 pour l’ensemble de l’exercice est d’ores et déjà atteint. Airbus Helicopters a reçu 181 commandes nettes (9M 2014 : 208 unités), déduction faite de l’annulation de 50 hélicoptères gouvernementaux. Les nouvelles commandes incluent 38 H175 et 67 H145. La valeur des prises de commandes d’Airbus Defence and Space a progressé de 3 %, avec notamment  au troisième trimestre de nouveaux satellites et quatre A330 MRTT pour la Corée du Sud.

 

Le chiffre d’affaires du Groupe a progressé de 6 % pour s’élever à 43,0 milliards d’euros (9M 2014 : 40,5 milliards d’euros), reflétant le renforcement du dollar US et la répartition favorable des livraisons d’avions commerciaux d’Airbus. Le chiffre d’affaires de Commercial Aircraft a progressé de 8 %, avec la livraison de 446 appareils(6) (9M 2014 : 443 unités), dont 19 A380 et cinq A350 XWB. En dépit d’une baisse globale des livraisons à 237 unités (9M 2014 : 295 unités), le chiffre d’affaires de la Division Helicopters a progressé de 4 %, porté par les programmes gouvernementaux et les activités de services. Le chiffre d'affaires de Defence and Space est resté globalement stable malgré la déconsolidation du chiffre d’affaires de l’activité lanceurs avec la création de la première phase de la Joint Venture Airbus Safran Launchers.

 

L’EBIT* avant éléments non récurrents du Groupe (3) est un indicateur de la marge commerciale sous-jacente, excluant les charges ou bénéfices non récurrents significatifs induits par les variations des provisions relatives aux programmes et restructurations ou les effets de change. Il s’est amélioré de 8 % pour atteindre 2 804 millions d’euros (9M 2014 : 2 590 millions d’euros). L’EBIT* avant éléments non récurrents de Commercial Aircraft affiche une hausse de 25 % pour s’établir à 2 226 millions d’euros (9M 2014 : 1 780 millions d’euros), grâce à l’amélioration des opérations, avec une importante contribution du programme A380. Il reflète également un calendrier de certains coûts favorable, dont ceux de recherche et développement (R&D) et des coûts connexes de l’A350. L’EBIT* avant éléments non récurrents de la Division Helicopters s’est établi à 241 millions d’euros (9M 2014 : 241 millions d’euros). Des volumes de livraisons moins importants et une répartition moins favorable ont été contrebalancés par une activité de services en hausse et les progrès du plan de transformation. L’EBIT* avant éléments non récurrents pour Defence and Space a augmenté à 431 millions d’euros (9M 2014 : 370 millions d’euros), reflétant la bonne exécution des programmes et les progrès de son plan de transformation. Les dépenses de R&D autofinancées du Groupe ont diminué à 2 287 millions d’euros (9M 2014 : 2 376 millions d’euros).

 

La montée en cadence industrielle du programme A350 XWB s’accentue alors que Finnair est devenu le troisième exploitant au mois d’octobre. Parallèlement à l’accélération des cadences de production, l’attention se porte sur les performances de la chaîne d’approvisionnement, le contrôle du niveau de travaux en cours et la convergence des coûts récurrents vers l’objectif à atteindre, ce qui demeure ambitieux. Le programme d’essais en vol de l’A320neo équipé de moteurs Pratt & Whitney a été interrompu à plusieurs reprises. La certification et les premières livraisons sont toujours prévues au quatrième trimestre 2015. La priorité est de livrer un avion mature et de sécuriser son industrialisation. Le point d’équilibre du programme A380 est sur la bonne voie pour 2015. Les essais en vol de l’hélicoptère H160 progressent conformément au calendrier, en vue d’une mise en service prévue en 2018. Cinq avions de transport A400M ont été livrés au cours des neuf premiers mois de l’année. Une attention particulière est portée sur l’exécution de ce programme, le développement des capacités militaires de l’avion et la montée en puissance industrielle.

 

L’EBIT* reporté3) a augmenté de 14 % à 2 946 millions d’euros (9M 2014 : 2 583 millions d’euros), avec des ’éléments non récurrents nets positifs totalisant 142 millions d'euros et comprenant :

  • Une charge nette de 360 millions d’euros liée à l’écart de comptabilisation des paiements avant livraison en dollars US et aux réévaluations bilancielles dues à la faiblesse historique de l’euro face au dollar US ;
  • Une charge nette de 290 millions d’euros liée au programme A400M, qui reste inchangée par rapport à celle figurant au bilan du premier semestre 2015 ;
  • Un gain net de 748 millions d'euros issu de la vente d’une participation de 18,75 % dans Dassault Aviation (5) au premier semestre 2015 ;
  • Un gain net de 44 millions d’euros essentiellement lié à la cession d’actifs dans Airbus Defence and Space.

 

Le résultat net (4) a augmenté de 36 % à 1 900 millions d’euros (9M 2014 : 1 399 millions d’euros) tandis que le bénéfice par action (BPA) a progressé de 35 % à 2,42 euros (9M 2014 : 1,79 euro). Le résultat financier est de -536 millions d’euros (9M 2014 : -612 millions d’euros). Il inclut des éléments non récurrents de -156 millions d’euros résultant principalement d’effets de change négatifs des instruments financiers.

 

Le flux de trésorerie disponible avant acquisitions s’est amélioré à -1 751 millions d’euros (9M 2014 : -2 090 millions d’euros), et ce malgré la montée en puissance des programmes. Cette amélioration reflète la maîtrise rigoureuse permanente de la trésorerie et la saisonnalité des activités de défense et institutionnelles. Le produit de la vente de parts dans Dassault Aviation d’environ 1,7 milliard d’euros au premier semestre 2015 a porté le flux de trésorerie disponible à -112 millions d’euros (9M 2014 : -2 120 millions d’euros). La position de trésorerie nette à fin septembre 2015 s’est établie à 7,8 milliards d’euros (fin 2014 : 9,1 milliards d’euros) après prise en compte de 945 millions d’euros (2013 : 587 millions d’euros) au titre du paiement du dividende 2014. La position de trésorerie brute était de 17,2 milliards d’euros au 30 septembre 2015 (fin 2014 : 16,4 milliards d’euros).

Perspectives

Pour établir ses perspectives en 2015, Airbus Group table sur des taux de croissance de l’économie mondiale et du trafic aérien international conformes aux prévisions indépendantes qui prévalent et sur l’absence de perturbation majeure.

Les livraisons d’Airbus devraient être légèrement supérieures à celles de 2014, et une augmentation du carnet de commandes des avions commerciaux est à nouveau anticipée.

En 2015, avant fusions et acquisitions, Airbus Group prévoit une progression de son chiffre d’affaires et cible une légère hausse de son EBIT* avant éléments non récurrents.

Sur la base de ses perspectives actuelles en matière de montée en cadence industrielle, Airbus Group vise un flux de trésorerie disponible avant fusions et acquisitions équilibré en 2015.

Airbus Group prévoit une augmentation supplémentaire de son bénéfice par action et de son dividende par action en 2015.

* Airbus Group utilise l’EBIT avant amortissement des écarts d’acquisition et éléments exceptionnels comme indicateur-clé de ses performances économiques. Le terme « éléments exceptionnels » désigne des éléments comme les dotations aux amortissements des ajustements à la juste valeur se rapportant à la fusion d’ex-EADS et à la création de la société Airbus intégrée, ainsi que les dépréciations constatées en résultat
sur les écarts d’acquisition générés à l’occasion de ces transactions.

** Airbus Group SE a désigné un prestataire de services d’investissement (PSI) pour la mise en œuvre de son rachat d’actions, conformément à la décision prise par l’Assemblée générale annuelle du 27 mai 2015. Aux termes de l’Accord signé le 30 octobre 2015, les parties sont convenues que le prestataire de services d’investissement vendra un certain nombre d’actions d’Airbus Group SE pour un montant n’excédant pas 1 milliard d’euros pour Airbus Group SE, qui s’engage à les racheter au prix du marché, entre le 2 novembre 2015 et le 30 juin 2016, avec la garantie que le prix final reflétera la moyenne arithmétique du prix journalier VWAP (Volume Weighted Average Price) au cours de la période d’exécution, moins une remise garantie. Le prix ne pourra excéder le montant d’achat maximum fixé par l’Assemblée générale annuelle du 27 mai 2015. Toutes les actions rachetées dans le cadre dudit Accord seront annulées.

Airbus Group

Airbus Group est un leader mondial de l'aéronautique, de l'espace et des services associés. En 2014, le Groupe - qui comprend Airbus, Airbus Defence and Space et Airbus Helicopters - a dégagé un chiffre d'affaires de 60,7 milliards d'euros avec un effectif d'environ 138 600 personnes.

Avis aux rédacteurs : Téléconférence d'Airbus Group en direct sur Internet destinée aux analystes

Vous pouvez écouter aujourd’hui à 10h30 la téléconférence sur les Résultats des neuf premiers mois de 2015 avec les analystes donnée par Harald Wilhelm, Directeur financier (CFO), sur le site internet d'Airbus Group : www.airbusgroup.com/9M2015. Une version enregistrée sera mise à disposition ultérieurement.

Le chiffre d’affaires du T3 2015 a augmenté de 6 % par rapport à celui du T3 2014, porté par des effets de change positifs au sein de Commercial Aircraft.

L’EBIT* avant éléments non récurrents du T3 2015 a progressé de 12 % sous l’effet d’une amélioration opérationnelle au sein de Commercial Aircraft et d’un calendrier des coûts favorable, notamment des dépenses de recherche et développement (R&D). Cette progression a été moindre en raison d’une contribution moins importante de Dassault Aviation au poste « Siège social/Eliminations ». L’EBIT* reporté s’est contracté de 4 % à 717 millions d’euros.  Cela inclut des éléments non récurrents négatifs d’un montant de – 215 millions d’euros au T3, dûs aux effets de change liés à l’écart de comptabilisation des paiements avant livraison en dollars US et réévaluations bilancielles. Le résultat net du T3 2015 inclut également des effets de change négatifs ; liés à la revalorisation des engagements en dollars US. Au T3 2014, cet impact négatif était plus important.

 

 

 

Notes de bas de page :

  1. Les contributions des activités avions commerciaux aux prises de commandes et au carnet de commandes s’entendent sur la base des prix catalogue.
  2. Résultat opérationnel avant intérêts, impôts, dépréciation, amortissements et éléments exceptionnels.
  3. Résultat opérationnel avant intérêts et impôts, écarts d'acquisition et éléments exceptionnels.
  4. Airbus Group continue d’employer le terme « résultat net ». Celui-ci est identique au bénéfice pour la période imputable aux propriétaires de la société mère, selon les normes IFRS.
  5. La participation résiduelle de Dassault Aviation est désormais inscrite comme un actif à céder et le résultat de l’exercice de Dassault Aviation ne contribuera plus au résultat des activités du Siège social, à l’exception de dividendes et de plus-values à recevoir de la vente future d’actions de Dassault Aviation.
  6. Dont 444 avec comptabilisation des produits et deux avions long-courriers en location opérationnelle.

Mentions de préservation :

Certaines des déclarations contenues dans le présent communiqué de presse ne correspondent pas à des faits, mais à des prévisions ou à des estimations fondées sur l’opinion des dirigeants. Ces déclarations prévisionnelles reflètent les points de vue et les hypothèses d’Airbus Group à la date de ce document et supposent certains risques et incertitudes, susceptibles d’induire d’importantes différences entre les résultats, performances ou événements réels et ceux anticipés dans ces déclarations.

Dans le cadre du présent communiqué, les termes « anticiper », « estimer », « prévoir », « pouvoir », « projeter » et autres expressions similaires ne sont employés que pour formuler des prévisions.

Ces informations prévisionnelles reposent sur un certain nombre d’hypothèses, parmi lesquelles : la demande de produits et services d’Airbus Group, la taille des marchés actuels et futurs desdits produits et services, les performances internes, le financement-clients, les performances des clients, fournisseurs et sous-traitants, les négociations de contrats ou le succès de certaines campagnes de vente en cours.

Ces informations prévisionnelles ne sont assorties d’aucune certitude et les résultats et tendances effectifs futurs sont susceptibles de varier de manière significative, en fonction de certains facteurs, parmi lesquels : conditions macroéconomiques, conditions de travail (notamment en Europe, en Amérique du Nord et en Asie) ; risques juridiques, financiers et gouvernementaux inhérents aux transactions internationales ; caractère cyclique de certaines activités d’Airbus Group ; volatilité du marché de certains produits et services ; risques liés aux performances des produits ; conflits du travail ; facteurs susceptibles de conduire à des perturbations importantes et durables dans le secteur du transport aérien mondial ; résultats des processus politiques et juridiques engagés, et notamment des incertitudes entourant le financement de certains programmes par les États ; consolidation industrielle des concurrents dans le secteur aérospatial ; coût de développement et succès commercial des nouveaux produits ; fluctuation des taux de change et des taux d’intérêt ; fluctuations entre l’euro et le dollar américain et d’autres devises ; litiges en justice et autres risques et incertitudes économiques, politiques et technologiques. Le « Document d’Enregistrement » de la Société daté du 16 avril 2015 contient des informations complémentaires relatives à ces différents facteurs. Pour plus d’informations, voir www.airbusgroup.com.

Contacts pour les médias :

Matthieu Duvelleroy +33 (0)6 29 43 15 64
Rod Stone +33 (0) 6 30 52 19 93

 

Airbus Group - Résultats des neuf premiers mois 2015

Airbus Group

9M 2015

9M 2014

Variation

Chiffre d’affaires, en millions

42 965

40 497

+6 %

dont activités de défense, en millions

7 476 

6 917

+8 %

EBITDA(2), en millions

4 574

4 022

+14 %

EBIT avant éléments non récurrents(3), en millions

2 804

2 590

+8 %

EBIT(3), en millions

2 946

2 583

+14 %

Frais de recherche et développement,
en millions

2 287

2 376

-4 %

Résultat net(4), en millions

1 900

1 399

+36 %

Bénéfice par action (BPA)(4)

2,42 

1,79

+35 %

Flux de trésorerie disponible, en millions

-112

-2 120

-

Flux de trésorerie disponible
avant acquisitions
, en millions

-1 751

 -2 090

-

Flux de trésorerie disponible
avant financements-clients
, en millions

5

 -2 191

-

Prises de commandes(1), en millions

111 923

78 696

+42 %

Airbus Group

30 sept.
2015

31 déc.
2014

Variation

Carnet de commandes (1), en millions

966 870

857 519

+13 %

dont activités de défense, en millions

38 230 

42 240

-9 %

Position de trésorerie nette, en millions

7 798

9 092

-14 %

Effectif

137 488

138 622

-1 %

par Division

Chiffre d’affaires

EBIT (3)

(en millions d’euro)

9M
2015

9M
2014

Variation

9M
2015

9M
2014

Change

Commercial Aircraft

31 119

28 820

+8 %

1 902

1 773

+7 %

Helicopters

4 423

4 260

+4 %

241

241

0 %

Defence and Space

8 383

8 197

+2 %

149

370

-60 %

Siège social / Éliminations

-960

-780

-

654

199

-

Total

42 965

40 497

+6 %

2 946

2 583

+14 %

par Division

Prises de commandes(1)

Carnet de commandes(1)

(en millions d’euro)

9M
2015

9M
2014

Variation

30 sept.
2015

31 déc.
2014

Variation

Commercial Aircraft

100 061

68 479

+46 %

914 692

803 633

+14 %

Helicopters

4 013

3 281

+22 %

11 818

12 227

-3 %

Defence and Space

8 483

8 227

+3 %

41 657

43 075

 -3 %

Siège social / Éliminations

-634

-1 291

-

-1 297

-1 416

-

Total

111 923

78 696

+42 %

966 870

857 519

+13 %

 

Résultats du troisième trimestre (T3) 2015

Airbus Group

T3 2015

T3 2014

Variation

Chiffre d’affaires, en millions

14 072

13 297

+6 %

EBIT avant éléments non récurrents(3), en millions

921

821

+12 %

EBIT(3), en millions

717

744

-4 %

Résultat net(4), en millions

376

264

+42 %

Bénéfice par action (BPA)(4)

 0,48

0,34

+41 %

par Division

Chiffre d’affaires

EBIT (3)

(en millions d’euro)

T3
2015

T3
2014

Variation

T3
2015

T3
2014

Variation

Commercial Aircraft

10 038

9 391

+7 %

478

416

+15 %

Helicopters

1 473

1 459

+1 %

79

91

-13 %

Defence and Space

2 852

2 681

+6 %

175

147

 +19 %

Siège social /
Éliminations

-291

-234

-

-15

90

-

Total

14 072

13 297

+6 %

717

744

-4 %

Table 3

Résumé

Le chiffre d’affaires s’élève à 43,0 milliards d’euros, l’EBIT* avant éléments non récurrents est en hausse de 8 % à 2,8 milliards d’euros

Le bénéfice par action (BPA) progresse de 35 % à 2,42 euros

Le marché des avions commerciaux reste solide avec un ratio commandes nettes/livraisons supérieur à 1

Airbus delivers 50th A320 Family aircraft assembled in the U.S.

en

Azores Airlines takes delivery of its first A321neo

en

Airbus Board of Directors Announces Top Management Succession Plan

en fr de es
Back to top