In order to give you a better service Airbus uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies I agree

Search
Newsroom
Search
Newsroom
01 September 2015
Company

100e anniversaire de Franz Josef Strauss - Airbus Group reconnaissant !

Toulouse

Airbus Group rend hommage à l’un des pères de l’industrie aérospatiale européenne : Franz Josef Strauss aurait fêté ses 100 ans le 6 septembre. Ministre fédéral puis Ministre-président de Bavière, il était convaincu de l’importance économique et stratégique du secteur. Il s’est appliqué avec détermination à soutenir la reconstruction de l’industrie aérospatiale allemande au sortir de la guerre et à favoriser son intégration dans les projets internationaux. Le plus visionnaire de ces programmes, Airbus, est aujourd’hui l’incarnation de la réussite européenne par excellence dans le secteur des hautes technologies.

L’enthousiasme de Franz Josef Strauss pour les activités aérospatiales était la conjugaison d’une passion personnelle et d’un engagement politique. Il avait obtenu sa licence de pilote d’avion à hélice dès 1968, suivie en 1985 d’un brevet de pilote d’avion à réaction.

Lorsqu’en 1955 les alliés lèvent l’interdiction de construire des aéronefs imposée à l’Allemagne, Franz Josef Strauss, alors ministre de la Défense, voit dans la construction d’avions militaires sous licence le seul moyen de raviver l’industrie aéronautique nationale. Il crée en 1957 un conseil scientifique et technique rassemblant les grands noms de l’industrie aérospatiale allemande et les hauts représentants du ministère de la Défense.

Franz Josef Strauss a très tôt pris conscience du potentiel et de l’importance du programme d’avion civil européen baptisé Airbus auquel travaillaient les avionneurs allemands et français depuis le milieu des années 1960. Président du Conseil de surveillance de la société Deutsche Airbus à Hambourg et du consortium Airbus Industrie à Toulouse de 1970 à sa mort en 1988, il a largement contribué à l’émergence d’un concurrent européen capable de rivaliser avec les principaux constructeurs américains.

« Dans les années 1970 et 1980, ceux qui ne voyaient d’autres motivations dans la création d’Airbus que la recherche de prestige et la mégalomanie étaient nombreux », a déclaré Tom Enders, Président exécutif (CEO) d’Airbus Group. « Le projet était jugé antiéconomique et sans avenir. Heureusement, avec sa faculté d’analyse et son esprit visionnaire, Franz Josef Strauss avait une longueur d’avance sur nombre de ses contemporains. Aujourd’hui, Airbus est un leader mondial numéro un ou deux dans de nombreux domaines. Leader technologique du secteur, Airbus crée des emplois dans au moins huit régions européennes. Il n’est donc pas étonnant que Munich ait un boulevard baptisé Franz-Josef-Strauß-Ring et Toulouse une rue Franz Joseph Strauss. L’école des troupes aéroportées et du transport aérien d’Altstadt, qui forme les parachutistes en Bavière, a son siège dans la caserne Franz Josef Strauß. Et aucun lieu ne mérite davantage de porter son nom que le formidable aéroport de Munich ».

John Leahy

Directeur général délégué d’Airbus

Franz Josef Strauss a joué un rôle majeur dans l’histoire de cette réussite européenne

« Avec plus de 15 000 appareils vendus et plus de 50 % de parts de marché, Airbus est sur un pied d’égalité avec la concurrence américaine. Franz Josef Strauss a joué un rôle majeur dans l’histoire de cette réussite européenne », a déclaré John Leahy, Directeur général délégué d’Airbus. « J’ai eu l’honneur de travailler personnellement avec lui lors de mes premières années chez Airbus, ce qui fut une expérience extraordinaire pour le jeune commercial que j’étais. Je n’oublierai jamais la passion qu’il nourrissait pour l’aéronautique ni son esprit pionnier ».

Franz Josef Strauss s’est également investi dans le secteur spatial. En 1965, il a défendu devant le Bundestag l’importance des technologies spatiales dans le cadre d’une politique nationale en matière de sciences, recherche et développement. Deux ans plus tard, en 1967, la première pierre de la station de réception d’images satellite et du centre d’opérations spatiales de la Société allemande d’aéronautique et d’astronautique (DLR) était posée à Weilheim et Oberpfaffenhofen, en Bavière, en présence de Franz Josef Strauss, alors ministre des Finances de l’Allemagne.

Dans un discours prononcé à l’occasion de l’inauguration d’un site de production de boosters Ariane à Augsbourg le 30 septembre 1988, trois jours avant sa mort, il a déclaré à propos du programme de lanceur européen, qui était à l’époque déjà une réussite : « Les mêmes esprits, (...) qui en leur temps ont contesté et entravé la reconstruction de l’industrie aéronautique allemande et les activités scientifiques et développements technologiques afférents, ont également mis en doute notre engagement dans la technologie et l’industrie spatiale. Cette question est désormais tranchée une fois pour toutes ». A l’époque, le Ministre-président de Bavière pouvait fièrement annoncer 21 lancements d’Ariane 4. Aujourd’hui, Ariane 5 enregistre déjà 67 missions réussies consécutives et le contrat de développement de la nouvelle Ariane 6 est signé. L’accès indépendant de l’Europe à l’espace est ainsi garanti.

Airbus Group

Airbus Group est un leader mondial de l’aéronautique, de l’espace et des services associés. En 2014, le Groupe - qui comprend Airbus, Airbus Defence and Space et Airbus Helicopters - a réalisé un chiffre d’affaires de 60,7 milliards d’euros avec un effectif d’environ 138 600 personnes.

Matthieu Duvelleroy

Matthieu.Duvelleroy@airbus.com

+33 6 29 43 15 64

 

Keywords

Qatar Airways reconfirms and upsizes its order for 50 A321neo ACF

en fr de es

Peruvian Government: “Satellite investment recovered after first year of operations”

en fr de es

American Airlines is first retrofit customer for Airbus’ new Airspace XL luggage bins on its A321 fleet

en
Back to top