In order to give you a better service Airbus uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies I agree

27 April 2015
Commercial Aircraft

Les flottes desservant la région Australie-Pacifique Sud vont quasiment doubler d’ici 2033

Avianca A320neo Family aircraft
Résumé

Des économies fortes, le tourisme et la propension à voyager sont d’importants facteurs de croissance

La flotte d’avions passagers desservant la région Australie-Pacifique Sud passera de quelque 700 appareils à ce jour à plus de 1 200 d’ici 2033, doublant ainsi le nombre actuel de gros-porteurs. Bien que la croissance de l’aviation soit comparable à celle des autres marchés ‘matures’ comme l’Amérique du Nord et l’Europe, cette région affiche la propension à voyager par habitant la plus forte au monde. 
Selon les prévisions globales de marché d’Airbus (GMF – Global Market Forecast), le trafic international desservant la région Australie-Pacifique Sud progressera de 4,5 pour cent par an. Le trafic au départ et à destination des marchés en développement voisins connaîtra une croissance encore plus rapide et bien supérieure à la moyenne mondiale (4,7 pour cent), de l’ordre de 5,1 pour cent pour l’Asie, 6,2 pour cent pour l’Amérique Latine, 6,3 pour cent pour l’Afrique et de 5,4 pour cent pour le Moyen-Orient.
La flotte desservant la région augmentera de 70 pour cent, alors que le nombre de gros-porteurs fera plus que doubler, passant de quelque 290 exemplaires à ce jour à plus de 640 d’ici 2033. Dans 20 ans, la flotte passagers de la région affichera une hausse de près de 500 appareils (146 monocouloirs de type A320 et A320neo, et 353 gros-porteurs d’une capacité allant de 250 à plus de 500 sièges, comme les A330, A330neo, A350 XWB et A380). La propension à voyager des populations de la région (plus de trois voyages par habitant) est quasiment le double de celle enregistrée en Amérique du Nord, et restera la plus élevée au monde, avec plus de quatre voyages par habitant d’ici 2033. A l’échelle nationale, il est prévu que le trafic au départ et à destination des aéroports les plus fréquentés d’Australie (Sydney, Melbourne, Adelaïde, Brisbane et Perth) doublera, avec une hausse du nombre de passagers d’environ 90 millions par an d’ici 2033. 
A ce jour, quelque 70 pour cent du trafic international couvre la région Asie-Pacifique étendue, comprenant la République Populaire de Chine (RPC). Selon les prévisions, ce trafic continuera à augmenter, sachant que la région représentera 40 pour cent du PIB mondial d’ici 2033. La RPC constitue pour l’Australie le principal marché d’exportation et les liaisons aériennes accrues contribueront au développement du commerce et du tourisme entre les deux pays. Aujourd’hui, les voyageurs chinois citent l’Australie comme étant l’une de leurs destinations majeures. Selon les prévisions relatives au tourisme en provenance de l’étranger, il est généralement estimé que l’Australie recevra près de 10 millions de visiteurs par an d’ici 2022. Actuellement, 99,7 pour cent des touristes se rendent en Australie en avion, et devraient à l’avenir voyager plus souvent à bord d’appareils tels que l’A330neo, et pour les lignes plus fréquentées, l’A350 XWB et l’A380. 
D’ici 2033, le nombre des mégapoles de l’aviation doublera, passant à 91. Aux mégapoles actuelles de Sydney et Melbourne viendront s’ajouter Perth, Brisbane et Auckland d’ici 2033. Ces 91 centres de richesse représenteront 35 pour cent du PIB mondial et seront desservis par des appareils de grande capacité comme l’A380, tandis que quelque 95 pour cent des vols long-courriers s’effectueront au départ et à destination de ces mégapoles, ou passeront par celles-ci.
Le transport aérien permet de couvrir les vastes distances propres à cette région, et contribue à une connectivité au niveau mondial et national propice au développement économique. Au cours des 10 dernières années, le trafic domestique d’Australie a connu une hausse de près de 90 pour cent par exemple, et affiche une tendance à la hausse continue.
Selon les prévisions globales de marché d’Airbus pour les 20 prochaines années (2014-2033), le trafic passagers à l’échelle mondiale augmentera annuellement de 4,7 pour cent, portant le nombre d’appareils nécessaires à quelque 31 400 avions passagers et cargo neufs (100 sièges et plus), d’une valeur de 4 600 milliards de dollars. La flotte d’avions passagers et cargo passera des 18 500 appareils actuels à 37 500 d’ici 2033, soit une augmentation de près de 19 000 avions. Environ 12 400 appareils plus anciens et moins économes en carburant seront retirés du service.

Airbus and Williams Advanced Engineering team to explore technology collaboration

en

Airbus delivers 50th A320 Family aircraft assembled in the U.S.

en

Azores Airlines takes delivery of its first A321neo

en
Back to top