In order to give you a better service Airbus uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies I agree

Search
Newsroom
Search
Newsroom
01 February 2008
Commercial Aircraft

L'A380 d?Airbus teste les carburant alternatifs - debut du programme de vols d?essais

Le vendredi 1er février 2008, l'A380 donnera le coup d'envoi du programme de recherche d?Airbus sur les carburants alternatifs, devenant le premier avion commercial à utiliser un carburant de synthèse liquide dérivé du gaz (Gas To Liquids ? GTL) pour un vol d?essais de trois heures reliant Filton, en Grande-Bretagne, à Toulouse.



L'A380, l'avion de ligne dont la consommation de carburant est la plus faible du marché, est équipé des réacteurs Trent 900 de Rolls-Royce. Pour cet essai, le GTL sera fourni par Shell International Petroleum. Ces essais d'Airbus s'inscrivent dans le cadre de l'accord signé en novembre 2007 avec Qatar Airways, Qatar Petroleum, Qatar Fuels, Qatar Science & Technology Park, Rolls-Royce et Shell International Petroleum Company, portant sur l?étude des avantages potentiels des carburants de synthèse issus du gaz pour le transport aérien. Les résultats des essais viendront alimenter les recherches menées par le consortium.



Dans le cadre du programme de recherche d'Airbus sur les carburants alternatifs, ce vol constitue la première étape d'une phase d'essais à long terme visant à évaluer le potentiel des carburants alternatifs viables et durables pour l'avenir. Le GTL pourrait être disponible dans certaines régions du monde, pour devenir à court terme un carburant de substitution pratique et viable pour l'aviation commerciale. Le GTL possède des caractéristiques intéressantes pour la qualité de l'air local, et présente des avantages en termes de consommation par rapport au carburant avion actuel. Par exemple, le GTL a une très faible teneur en soufre. Le carburant de synthèse peut être fabriqué à partir d?un éventail de produits à base d'hydrocarbures comprenant le gaz naturel ou les matières organiques végétales obtenues selon un procédé connu sous le nom de Fischer-Tropsch.



Les essais actuels utilisant le GTL ouvriront la voie aux biocarburants de seconde génération, qui ne sont pas actuellement disponibles en quantités suffisantes pour un usage commercial. Airbus étudiera les biocarburants viables de seconde génération dès qu'ils seront disponibles.



?Après plus de 30 ans de développement et une décennie d?exploitation, nous construisons actuellement, avec Qatar Petroleum, le complexe mondial Pearl GTL, au Qatar. Dans notre approche visant à obtenir des carburants plus propres, la technologie GTL permettra de réduire les émissions et encouragera la mobilité durable?, a déclaré Sjoerd Post, Vice President Shell Aviation.



?Le carburant et l'énergie sont des défis majeurs auxquels l'aviation doit faire face, et la coopération internationale en termes de recherche et de technologies ouvre de nouveaux horizons dans ces domaines. Notre feuille de route concernant les carburants alternatifs demande des innovations, des nouvelles idées et options qui restent à explorer," a déclaré Tom Enders, Président et CEO d'Airbus. ?Cela exige une forte coopération entre les industries et entre les pays, et c'est cette approche que nous démontrons aujourd'hui avec ce tout premier vol inaugurant l'utilisation de carburants alternatifs, une étape incontournable qui confirme l'engagement d'Airbus à devenir une entreprise éco-efficiente leader".



Airbus est une société EADS.

Qatar Airways reconfirms and upsizes its order for 50 A321neo ACF

en fr de es

American Airlines is first retrofit customer for Airbus’ new Airspace XL luggage bins on its A321 fleet

en

CALC takes delivery of its first A320neo

en
Back to top