La Humboldt-Box de Berlin illuminée par la vision de l'aviation en 2050 d'Airbus

Un spectacle son et lumière à couper le souffle marque le lancement de la campagne 'Smarter Skies' d’Airbus en avant-première du salon ILA

10 September 2012 Press Release

Un spectacle son et lumière d'exception en projection 4D a transformé la Humboldt-Box de Berlin en un tableau vivant et captivant dépeignant les avantages du transport aérien plus intelligent de demain. Le spectacle, qui marque le lancement de la campagne 'The Future by Airbus - Smarter Skies', à savoir la vision du transport aérien en 2050 et au-delà, illustre la perspective remarquable d’une exploitation aérienne plus intelligente qui permettrait de réduire les temps de trajet, les émissions et les retards.

« Notre spectacle son et lumière dévoile les avantages significatifs de l'association d'avions, de technologies et de lignes aériennes plus intelligents en 2050 », a déclaré Charles Champion, Executive Vice President Engineering d'Airbus. « Notre vision 'Smarter Skies' présente des avions extrêmement intelligents, capables de s'organiser entre eux et de choisir les lignes les plus efficientes et les plus respectueuses de l'environnement, en tirant le meilleur parti des conditions météorologiques et atmosphériques. Cette vision met également en scène des appareils qui pourraient reproduire les meilleurs exemples donnés par la nature et voler en formation à l'instar des oiseaux, afin de voyager de manière plus efficiente et de réduire leur consommation d'énergie. »

Un simple avion en papier lancé du balcon de la Humboldt-Box guide les spectateurs jusqu'à un dédale de blocs en 3D représentant les barrières et obstacles que sont les frontières nationales actuelles de l'espace aérien. Sur une carte du monde, parsemée de points et de lignes lumineuses clignotantes, apparaissent les voies aériennes les plus fréquentées au monde. Le spectacle fait ensuite un saut dans le temps et emmène ses passagers en 2050 pour la démonstration d'un monde dans lequel le transport aérien ne se heurterait à aucun obstacle et dans lequel les temps de trajet, la consommation de carburant et les émissions seraient réduits. Le rideau se referme sur une flotte de 'Concept Planes' d'Airbus volant en formation.

Charles Champion poursuit : « Les recherches que nous avons menées dans le cadre du programme 'The Future by Airbus' ont mis en évidence que les usagers du transport aérien souhaitent voyager davantage à l'avenir, mais qu'ils veulent pouvoir le faire avec moins de retards, moins de bruit et de manière plus durable. L'industrie aéronautique s'est d'ores et déjà engagée à atteindre certains des objectifs les plus ambitieux de toute autre industrie, en promettant de réduire les émissions de 50% d'ici 2050. Notre 'Concept Plane' a illustré la manière dont la conception des appareils pourrait contribuer à cela. Notre campagne 'Smarter Skies' initiée par ce spectacle son et lumière montre les avantages que des opérations aériennes intelligentes pourraient offrir demain si nous travaillons, main dans la main, en tant qu'industrie, pour les concrétiser ».

La vision 'The Future by Airbus - Smarter Skies' est composée de cinq concepts pouvant être mis en œuvre tout au long des étapes de l'exploitation d'un appareil. Elle comprend le décollage des appareils en 'eco-climb’ continu, le vol en formation sur les 'autoroutes du ciel’, des approches plus souples et plus silencieuses, des atterrissages et des opérations au sol à faibles émissions et le développement de sources d'énergies alternatives par les aéroports.

Pour en savoir plus au sujet de la campagne 'Smarter Skies', cliquez sur www.airbus.com/smarterskies

Notes aux rédacteurs

• La projection mapping 4D est un processus qui consiste à projeter un contenu et une animation en 3D sur des structures complexes telles que des bâtiments et des décors. La notion 4D est utilisée pour différencier ces projections de la 3D stéréoscopique que nous pouvoir voir au cinéma.

• Airbus a collaboré avec plus de 1,75 million de personnes lors de salons aéronautiques, d'événements et de communications en ligne depuis 2010 avec la campagne 'The Future by Airbus' – sa vision de l'aviation durable en 2050

• 'The Future by Airbus' a tout d’abord dévoilé son 'Concept Plane' et sa 'Concept Cabin' révolutionnaires, mais selon les dernières anticipations, il ne faut pas s'arrêter à l'appareil en lui-même mais s'attacher à la manière dont il vole, pour pouvoir éventuellement offrir des avantages significatifs pour les passagers et en matière d'environnement

La vision 'The Future by Airbus - Smarter Skies' se compose de cinq concepts :

• Décollage des appareils en 'eco-climb' continu

• Des avions assistés au décollage grâce à une accélération propulsée, alimentée par des énergies renouvelables pour une ascension à pente plus forte depuis l'aéroport afin de réduire le bruit et d'atteindre plus rapidement et plus efficacement des altitudes de croisière. 

• L'espace se raréfiant et les mégapoles devenant une réalité, ce type d'approche permettrait également de limiter au maximum l'aménagement du territoire puisque l'on pourrait recourir à des pistes plus courtes.

Des avions en vol et en formation libres sur les 'autoroutes du ciel'

• Des avions très intelligents devraient pouvoir « s'organiser entre eux » et opter pour les lignes les plus efficientes et les plus respectueuses de l'environnement (« vol libre »), en tirant le meilleur parti des conditions météorologiques et atmosphériques. 

• Les lignes très fréquentées devraient également permettre aux avions de voler en formation, à l'instar des oiseaux, en phase de croisière, optimisant ainsi l'efficience grâce à une réduction de la traînée et de la consommation d'énergie.

Des approches et des atterrissages plus souples et plus silencieux

• Des avions autorisés à procéder à des approches plus souples jusqu'à l'aéroport permettraient une réduction des émissions tout au long de la descente et une réduction du bruit lors d'une approche à forte pente dans la mesure où une poussée des réacteurs ou un freinage aérodynamique est inutile.

• Ces approches permettraient également d'anticiper la diminution de la vitesse d'atterrissage, réduisant ainsi les distances (moins de longueur de piste nécessaire).

Des opérations au sol à faibles émissions

• A l'atterrissage, les moteurs pourraient être coupés plus tôt, les pistes dégagées plus rapidement et les émissions engendrées par les opérations au sol réduites.

• La technologie pourrait optimiser la position d'atterrissage d'un appareil avec suffisamment de précision pour mettre en place des moyens autonomes de roulage fonctionnant grâce à des énergies renouvelables, dans le but de dégager la piste plus rapidement, permettant ainsi d'optimiser l'espace des terminaux et de lever les restrictions en termes d'espace pour les pistes et les portes d'embarquement.

L'alimentation en énergie des infrastructures et des avions de demain

• Il sera nécessaire d'utiliser des biocarburants et toute autre source d'énergie alternative potentielle (électricité, hydrogène, énergie solaire, etc.) afin de garantir l'approvisionnement et de réduire encore davantage l'empreinte environnementale de l'aviation sur le long terme. Les énergies renouvelables régionales proches des aéroports seront ainsi introduites à grande échelle et permettront à la fois d'alimenter les appareils et de satisfaire aux exigences des infrastructures de manière durable.

• L'A380 consomme seulement trois litres de carburant au 100 km par passager – à savoir autant qu'une petite voiture familiale. L'A320neo, qui se vend au rythme le plus rapide de tous les temps, permettra de consommer 15% de carburant en moins. L'A350 XWB permettra, quant à lui, de réaliser une économie considérable de 25% en carburant.

• Au cours des 40 dernières années, l'industrie aéronautique dans son ensemble a réduit sa consommation de carburant et ses émissions de 70% et le bruit de 75%, l'objectif étant à présent de parvenir à une croissance carbone neutre d'ici à 2020 et à une réduction de 50% des émissions de CO2 nettes d'ici à 2050.

Related video(s)

Twitter feed